Zafy Albert. : Victime d’un AVC, l’ancien président admis à la Polyclinique d’Ilafy


Bmoi

Une source proche de la famille a laissé entendre l’éventualité d’une évacuation sanitaire à La Réunion ou à l’île Maurice.

Atteint d’un accident vasculaire cérébral, le Professeur Zafy Albert est admis à la Polyclinique d’Ilafy depuis hier matin. A noter que l’ancien président de la République a déjà été malade depuis un long moment. D’après les informations qui ont circulé durant la journée d’hier, son pronostic vital serait engagé et il se trouverait dans un état comateux. Une information démentie par un de ses proches qui a expliqué dans une publication sur les réseaux sociaux que son état de santé commence à se stabiliser. Pourtant, on a appris de source bien informée que le Prof a été admis pendant plusieurs heures dans la salle de réanimation de la Polyclinique d’Ilafy. Une autre source proche de cet établissement a aussi fait savoir qu’avant ce transfert à Ilafy, Zafy Albert a déjà été hospitalisé à l’hôpital Befelatanana. Pour l’heure, aucune information officielle sur le véritable état de santé de l’ancien président n’a été dévoilée. Les responsables de la Polyclinique d’Ilafy que nous avons contacté ont refusé de se prononcer sur le sujet. Même les proches collaborateurs de l’ancien Chef d’Etat que nous avons aperçus à l’extérieur de la polyclinique se sont défendus de révéler des informations.

Evacuation. Joint au téléphone hier soir, un des proches du Professeur Zafy Albert a laissé entendre qu’une évacuation sanitaire à La Réunion ou à l’île Maurice serait envisagée. Ici, le conditionnel est de rigueur car au moment où nous mettons cet article sous presse, il se trouve encore à la Polyclinique d’Ilafy. Cette source a également fait savoir que tous les frais d’hospitalisation du Professeur sont pris en charge par l’Etat malgache de par son statut d’ancien président de la République, même en cas d’une éventuelle évacuation sanitaire à l’étranger. Né le 1er mai 1927 à Ambilobe, l’ex-Chef de l’Etat a désormais 90 ans. Sa dernière intervention médiatique remonte à la fin du mois d’août lorsqu’il a lancé des critiques acerbes contre la nomination des membres du « Conseil du Fampihavanana Malagasy » et contre le processus de réconciliation nationale en cours. Ayant milité depuis 1998 pour une véritable réconciliation nationale, le Professeur Zafy Albert a prévu de publier incessammment un mémorandum sur ledit processus. L’équipe de la rédaction de Midi Madagasikara souhaite un prompt rétablissement à l’ancien président de la République.

Davis R

Share This Post

Laisser un commentaire