Syndicat des administrateurs civils : Le CRAC contre toute forme de pression

Jacaranda
Le CRAC devant la presse hier aux 67 ha.

Les administrateurs civils sont appelés aux urnes le 27 octobre prochain pour élire le président du SYNAD.

Les administrateurs civils éliront le nouveau président de leur syndicat (SYNAD) le vendredi 27 octobre prochain.  D’après le comité électoral en charge de l’organisation de cette élection, quatre candidats sont en lice, en l’occurrence de Razafindrainony Beril, Rakotondrasoa Tseheno, Andriamanana Ramahavokatsoa et Paolo Raholinarivo. La campagne électorale s’ouvre aujourd’hui. Les administrateurs civils membres du CRAC ou Cercle de Réflexion des Administrateurs Civils revendiquent une élection libre, juste et en dehors de toute pression. « Nous sommes contre toute forme de pression avant et pendant l’élection. Laissez les administrateurs civils élire librement le président de leur syndicat.», a martelé hier  Andrianavomanana Tsitohaina. Pour sa part, Najarhoussein Michel de mettre les points sur les « i » : « Le CRAC n’a pas de candidat à soutenir. Notre rôle consiste uniquement à superviser les préparatifs et le déroulement de l’élection. »

Retard d’un an. Le renouvellement du bureau national du syndicat des administrateurs civils devrait se tenir en 2016 après l’expiration du mandat du président sortant Thierry Rakotonarivo, actuellement vice-président de la CENI. Cette fois-ci, l’élection sera organisée à Tana, plus précisément à l’Espace Salohy à Iavoloha. « Nous sensibilisons tous les administrateurs civils travaillant au niveau des ministères et des Institutions de l’Etat à s’acquitter de leur devoir électoral ce 27 octobre, et ce pour le bien de notre syndicat. », a lancé hier les membres du CRAC. A noter que le renouvellement du bureau national du SYNAD se tient à un an de la prochaine élection présidentielle où les administrateurs civils auront un grand rôle à jouer, notamment au niveau des districts.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.