HVM – TIM : Rivo Rakotovao sur les traces d’Yvan Randriasandratriniony

Jacaranda
Jusqu’où iront les similitudes entre leurs parcours ?

L’histoire est un perpétuel recommencement. Tout particulièrement sur le plan politique avec le parcours de l’actuel président national du HVM qui rappelle par bien des côtés, celui de son ancien homologue du TIM.

Rivo Rakotovao était le numéro Deux dans le premier gouvernement de la Quatrième République. Il devait être relégué par la suite au second rang et changer même de portefeuille, en passant de super-ministère auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement à celui de l’Agriculture et de l’Elevage. Et ce, tout en restant rattaché ou attaché (c’est selon) à la Présidence, c’est-à-dire à Hery Rajaonarimampianina qui vient de le nommer au sein de la Chambre haute.

Précédent. Même si c’est à titre de complément d’effectif consécutif à la démission d’Ahmad, on imagine mal le président national du HVM siéger en qualité de simple sénateur parmi tant d’autres dans les travées de l’Hémicycle d’Anosikely. Difficile de croire également que le chef des « cravates bleues » puisse devenir vice-président parmi cinq autres, quoiqu’il y ait eu un précédent du temps de Marc Ravalomanana avec Solofo Razoarimihaja qui était numéro Deux ex aequo à l’Assemblée nationale, en dépit de sa place de numéro Un du TIM.

Parcours inverse. En fait, le parcours de Rivo Rakotovao ressemble plutôt à celui de l’autre ancien président national du TIM, en l’occurrence, Yvan Randriasandratriniony. A la seule différence que ce dernier avait fait le parcours inverse en quittant l’Agriculture et l’Elevage pour passer au ministère rattaché à la Présidence chargé de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire. Il avait ensuite poursuivi son ascension jusqu’à la présidence de la Chambre haute. Un perchoir sur lequel Rivo Rakotovao pourrait logiquement monter la semaine prochaine pour « exercer les attributions présidentielles courantes » en 2018, au lendemain de la démission de l’actuel locataire d’Iavoloha qui brigue certainement un second et dernier bail de 5 ans.

Mauvais …tour. Quand bien même la HCC pourrait toujours, c’est le cas de le dire, interpréter en faveur du régime en place, ce que le constituant entend par « attributions présidentielles courantes », le HVM préfère visiblement prendre ses précautions, pour être à l’abri d’un mauvais …tour aux élections présidentielles. La question qui se pose est de savoir jusqu’où iront les similitudes entre Rivo Rakotovao et Yvan Randriasandratriniony. On se souvient que le second a vu son mandat écourté en 2009. En revanche, le sort du premier sera lié à l’issue de la prochaine course à la magistrature suprême. En attendant, les bookmakers en pari politique voient le jockey en casaque bleu portant le dossard °1, franchir la semaine prochaine la ligne d’arrivée de la course à la présidence du Sénat, sinon sa nomination à Anosikely ne serait pas une ascension mais de la relégation.

R. O

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.