Marc Ravalomanana : Candidature sollicitée par le « Tim Frantsa »

Jacaranda
Les membres du « Tim Frantsa » recommandent également la réouverture de la MBS et condamnent la fermeture de Tiko AAA.

Le quinzième anniversaire du « Tiako i Madagasikara » en France a été célébré samedi dernier à Athis-Mons en région parisienne.  

Des appels à la candidature de Ravalomanana et un grand soutien à son endroit. En général, c’est ce que les membres du « Tim Frantsa » ont sollicité lors de la grande manifestation du Tim à Athis-Mons en région parisienne ; manifestation qui a eu lieu samedi dernier en marge de la célébration du quinzième anniversaire du parti en France. Lors de son intervention, Marc Ravalomanana, donnait l’image d’un futur chef d’Etat qui connaît les desiderata des Malgaches. « L’horizon est sombre pour Madagascar. Le peuple est pressé de voir la lumière éclairer son quotidien », lance-t-il. Par rapport à cela, la frange de la diaspora qui était présente lors de la manifestation ne recommande qu’une chose : que Ravalomanana se présente aux prochaines présidentielles. « Le ‘Tim Frantsa’ soutient la candidature de Marc Ravalomanana en 2018, sollicite l’appui de la communauté internationale pour une élection inclusive, condamnant fermement le « ni… ni… » et propose un plan de développement social et économique durable pour Madagascar », a mis en relief Dany Andrianarivelo, la représentante du Tim Frantsa.

Mobilisations. Cette même frange de la diaspora remuera ciel et terre donc pour que Ravalomanana qui s’est dit « être l’homme de la situation »  soit de nouveau élu à la tête de Madagascar en 2018. Pour ce faire, des mobilisations familiales et numériques auront lieu d’ici peu selon les recommandations du président national du Tim. D’après les informations qui nous ont été communiquées, ces mobilisations se pencheront principalement sur « les enjeux électoraux de 2018 et la nécessité de conquérir le pouvoir ». Par ailleurs, la rencontre de Ravalomanana avec la diaspora malgache de France a été l’occasion pour les deux parties de discuter également de l’épidémie de la peste, des situations sanitaires et sécuritaires du pays pour lesquelles l’ancien chef de l’Etat a promis « des solutions concrètes et pragmatiques » en cas de victoire en 2018. Notons que « Tim Frantsa » a été mis sur pied ce samedi et se présente comme étant la première branche internationale de la formation politique. Actuellement, la formation politique est dirigée par Hortense Rajohanison.

Aina Bovel

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.