Véronique Vouland Aneini : Appel à la vigilance et à la prudence à l’endroit des Français face à la peste

L’Ambassadeur de France a envoyé hier un message à ses compatriotes.

Après le décès d’un Français samedi dernier, l’Ambassadeur de France à Madagascar a envoyé hier un message à ses compatriotes.

« Madagascar : Un Français a succombé à la peste ». C’est l’un des titres du JT de 8 heures sur France 2 du mardi 24 octobre 2017 présenté par Estelle Colin. Cette dernière de développer qu’« à Madagascar, la peste pulmonaire continue sa progression. Samedi 21 octobre, un Français habitant l’île, a succombé à la maladie. Agé d’une quarantaine d’années, il est décédé quelques heures seulement après son admission aux urgences. Pour éviter la propagation de l’épidémie, son corps a été enterré dans une fosse commune le jour même. Il s’agit du premier cas français depuis 1945 ».

107 décès. La présentatrice d’ajouter que « cela fait deux mois qu’une nouvelle épidémie de peste touche l’île de Madagascar. Depuis fin août, 107 personnes sont décédées après contamination par la bactérie. Au total, 1 104 cas ont été recensés. Ici, la peste réapparaît presque chaque année. Mais contrairement aux précédentes épidémies, elle s’est cette fois propagée aux zones urbaines. Pour tenter de l’enrayer, l’Organisation Mondiale de la Santé a envoyé  1,3 million de doses d’antibiotiques sur place ». France 2 a illustré son reportage par des images de 4’mis en train de fouiller un bac à ordures avec des gros rats et la Une de notre journal du jeudi 14 septembre 2017 : « Psychose autour de la peste à Toamasina : Rationnement des ventes de Cotrim, longues files devant les pharmacies ».

Examens complémentaires. Réagissant visiblement par rapport au JT de 8 heures sur France 2 et/ou à la mort d’un Français, l’Ambassadeur Véronique Vouland Aneini a envoyé hier à ses « Chers compatriotes » un message pour info : « L’Institut Pasteur vient de classer comme cas suspect le décès d’un de nos compatriotes samedi 21 octobre à Tamatave. Cela signifie que des examens complémentaires doivent encore être réalisés pour savoir s’il a été ou non victime de la peste. Cela prendra deux semaines ».

Kits de soin. En attendant, l’Ambassadeur de France renouvelle son « appel à la vigilance et à la prudence face à cette épidémie ». Et d’inviter dans la foulée ses compatriotes à vérifier leur inscription au registre des Français et à consulter régulièrement le site de l’Ambassade où une information actualisée est disponible. « Des kits de soin ont été pré-positionnés auprès des 14 agences consulaires et les médecins référents des consulats ont été formés pour vous accompagner », selon le message qui recommande aux ressortissants français de les contacter dès les premiers symptômes, de suivre les consignes et les traitements prescrits. Véronique Vouland Aneini d’expliquer que « la peste est une maladie relativement simple à soigner mais qui doit être traitée rapidement ».

Recueillis par R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire