Code électoral : Des partis et la société civile craignent une nouvelle crise politique


Bmoi

Jacaranda

Les partis politiques et les entités de la société civile représentés au sein du « Comité de Vigilance Démocratique pour les Elections » (CVDE) et qui ont tenu une conférence de presse hier à Antaninarenina, accentuent la pression. Ils ont signé une déclaration commune où ils revendiquent un droit de regard sur l’avant-projet de loi sur le code électoral, la vulgarisation des textes électoraux et l’appui de la communauté international à leur démarche devant aboutir à l’organisation d’élections acceptées par tous en 2018. « La démarche exclusive du gouvernement risque de créer une nouvelle crise politique dans le pays. », prévient le CVDE.

R. Eugène

Share This Post

Laisser un commentaire