Dr. Stella Soanirina Verry : « Paris se souvient » des victimes des attentats du 13 novembre 2015


Bmoi

Jacaranda
Le Dr. Stella Soanirina Verry dînait dans ce restaurant lorsqu’elle était tombée sous les balles des terroristes.

« Paris se souvient ». Ce tweet de la maire Anne Hidalgo illustre ce qui s’est passé hier dans la capitale française où les souvenirs des attentats du 13 novembre 2015 restent vivaces dans les esprits. Du Parisien lambda au plus haut sommet de l’Etat, en passant aussi et surtout par les familles des 350 blessés et des 130 morts. Les Malgaches de là-bas et d’ici n’ont pas non plus oublié qu’une des leurs, en la personne du Dr Stella Soanirina Verry avait perdu la vie alors qu’elle dînait au restaurant « Le Petit Cambodge » dans le 10e arrondissement de Paris. Là même où Emmanuel Macron – accompagné de son épouse – s’est rendu hier en milieu de matinée, pour rendre hommage aux 13 personnes qui se trouvaient au mauvais moment et au mauvais endroit au soir du vendredi 13 novembre 2015.

Fonds de garantie. Le président français qui s’est déplacé sur tous les lieux de tuerie hier, a pris le temps de saluer les familles des victimes dont celle probablement du médecin malgache qui était la petite fille du directeur de cabinet de la Présidence sous la Première République. Et qui avait 37 ans au moment des attentats. Deux ans après, l’enquête n’est pas toujours terminée. Selon le procureur de Paris, les juges d’instruction comptent boucler le dossier au printemps 2019. En attendant, de nombreuses victimes ont été indemnisées d’après le Fonds de Garantie des Victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions. Reste à savoir si les proches du Dr Stella Soanirina Verry en font déjà partie.

R. O

Share This Post

Laisser un commentaire