Diplomatie parlementaire : L’Assemblée nationale mène une offensive



Jacaranda
Un mémorandum d’entente a été signé entre l’Assemblée nationale malgache et la délégation parlementaire belge.

A l’approche de la clôture de la deuxième session ordinaire en cours, la Chambre Basse déploie ses efforts pour se faire connaître à travers le monde.

Ce n’est pas une diplomatie parallèle, mais une action permettant à l’Assemblée Nationale malgache de renforcer ses relations avec des parlements étrangers. C’est dans ce cadre que trois délégations parlementaires de trois pays différents se sont succédé à Tsimbazaza. Le « British Group of the Inter-Parliementary Union » a ouvert la valse le 06 novembre dernier. Composée des parlementaires britanniques, cette délégation a constitué un groupe d’amitié avec les parlementaires de Madagascar. Membre actif de l’Union Inter-Parlementaire, l’Assemblée nationale n’entend pas s’arrêter là. Elle envisage d’étendre ses relations d’échanges avec les autres sections de l’Union. Après les parlementaires britanniques, c’était au tour d’une délégation parlementaire belge de se rendre le 26 novembre 2017 à Tsimbazaza. Conduite par son président Philippe Courard, la visite de cette délégation  a permis de consolider les axes de coopération existantes entre les deux Parlements. Un mémorandum d’entente a été ainsi signé le 27 novembre à l’Assemblée nationale. Un groupe d’amitié interparlementaire existe déjà entre le Parlement malgache et le Parlement britannique.

Observation électorale. Hier, une nouvelle délégation parlementaire a été reçue à Tsimbazaza par le président de l’Assemblée nationale Jean Max Rakotomamonjy. Cette délégation est celle du Parlement indonésien, composée de 11 membres et qui a immédiatement mis en place le groupe d’amitié entre les parlements de deux pays. Considérant l’histoire commune partagée par les deux pays, le président de la Chambre Basse Jean Max Rakotomamonjy a mis l’accent à l’issue de la rencontre sur le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre Madagascar et Indonésie. Cette coopération porte sur plusieurs domaines, dont notamment l’agriculture, le tourisme et l’enseignement supérieur. On a également appris hier que le Parlement malgache est invité à effectuer une mission d’observation électorale en Indonésie en 2019. « C’est pour la première fois que l’Indonésie cumulera l’élection présidentielle et les Législatives. C’est pour cette raison que nous invitons des représentants du Parlement malgache à observer ces élections. », a expliqué le Chargé d’affaires d’Indonésie à Madagascar, Heru Wicaksoho. Visiblement, l’Indonésie veut profiter de l’expérience malgache sur la tenue d’élections cumulées. A rappeler que le pays a cumulé le second tour de l’élection présidentielle et les Législatives en 2013. Une expérience qui  a réussi malgré les inquiétudes exprimées au début du processus électoral de sortie de crise à Madagascar.

  1. R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.