Elections inclusives : Robert Yamate persiste et signe !


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara
La Ceni, outre la subvention étatique, est financièrement appuyée par ses partenaires de la communauté internationale.

« Les élections de 2018 sont organisées par Madagascar et pour Madagascar. Les Etats-Unis n’ont pas à imposer telle ou telle condition », a fait savoir Robert Yamate.

La convention relative à la contribution des Etats-Unis au projet Sacem (Soutien Au Cycle Electoral de Madagascar) a été signée hier à Alarobia au siège de la Ceni en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Yamate, du président de la Ceni, Hery Rakotomanana et de la représentante permanente du Pnud, Violette Kakyomia. A l’issue, il est mis à la connaissance du public que le gouvernement américain a injecté la somme d’1,2 milliard de dollar dans ce basket fund laquelle sera utilisée, d’une manière générale, pour les préparatifs des prochaines élections, entre autres, les formations sur les opérations et la logistique de la Ceni et de ses démembrements, la production et la distribution d’une gamme de supports importants y compris les manuels de gestion électorale et de vote, une compilation des lois et règlements sur le processus électoral, l’élaboration, l’adoption et la publication d’un code de conduite pour le staff électoral de la Ceni. Interrogé sur les conditions ou plutôt les contreparties de cette subvention, Robert Yamate a répondu que « les élections de 2018 sont organisées par Madagascar et pour Madagascar. C’est la raison pour laquelle les Etats-Unis n’ont pas à imposer telle ou telle condition. Ce que nous pouvons faire, c’est donner des conseils pour que les élections ainsi organisées soient libres, ouvertes, inclusives, transparentes et acceptées par tous ».

Equiper la Ceni. Par ailleurs, la question relative à l’incapacité d’un potentiel candidat suite à une condamnation définitive, a été abordée. « L’éligibilité et la candidature sont cruciales. Il est plus qu’essentiel de faire connaitre dès maintenant ceux qui ne peuvent pas se présenter compte tenu d’une condamnation devenue définitive par la Justice. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas reçu les informations y afférentes mais j’estime que sauf cette condition négative, les Malgaches peuvent choisir leurs propres dirigeants et les candidats qui ne sont pas concernés doivent pouvoir se présenter », a indiqué l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Yamate. Rappelons que la somme de 12 millions de dollar prévue par le projet Sacem est destinée à financer toutes les élections (générales) jusqu’en 2019. Dans cette optique, l’ambassadeur tient à ce que « la Ceni soit dotée des moyens dont elle a besoin pour qu’elle soit à même d’accomplir sa mission et pour que la bonne gouvernance soit au rendez-vous ». A commencer donc par attribuer l’indépendance budgétaire à cette commission électorale ; une indépendance qu’elle a toujours revendiquée.

Aina Bovel


Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. il est mis à la connaissance du public que le gouvernement américain a injecté la somme d’1,2 milliard de dollar dans ce basket fund
    la somme de 12 millions de dollar prévue par le projet
    Il semble qu’Aina Bovel attrape le tournis avec tous ces millions ou milliard, au point de ne plus se relire avant de publier, à moins que les Etats Unis dans un geste d’extrême générosité n’aient offert le budget de 100 ans de fonctionnement du projet, pourquoi pas?

Post Comment