TIM : Le KMMR 2018 prône l’ouverture



Jacaranda
Marc Ravalomanana avec ses partisans avant-hier à Faravohitra.

Le « Komity Mpanohana an’i Marc Ravalomanana 2018 » est déjà en place et essaie actuellement de s’ouvrir aux autres forces politiques que le TIM. C’est ce qu’on a appris avant-hier lors d’une séance de présentation de vœux qui s’est déroulée à Faravohitra entre l’ancien président Marc Ravalomanana, le TIM, la CUA, la société Triple A et l’entreprise ASAMA. Une occasion pour l’ancien exilé d’Afrique du Sud de confirmer sa candidature à l’élection présidentielle de 2018 et de réitérer son appel à un dialogue malgacho-malgache pour éviter une éventuelle crise politique pré-électorale ou post-électorale. « On peut toujours éviter une crise avec le dialogue. Et si le régime en place, par le biais du Premier Ministre, a affiché sa détermination pour ce dialogue, tant mieux. Par contre toute tentative de répression ou d’intimidation ne favorise pas la paix et la stabilité. », a-t-il déclaré.

Ne pas fermer les portes. Devant ses partisans avant-hier à Faravohitra, Marc Ravalomanana leur a demandé de ne pas fermer les portes à ceux qui ne sont pas militants du TIM, mais qui sont prêts à le faire élire en 2018. « Il faut être solidaire. Et il faut surtout éviter l’exclusion. Il y a d’autres formations politiques qui veulent intégrer le KMMR 2018, car nous avons le même objectif qui est la victoire. », a-t-il souligné. Hier, Marc Ravalomanana et son épouse ont reçu à Faravohitra l’équipe de l’IRC (équipe de rugby de la CUA) qui a remporté le championnat d’Analamanga samedi dernier.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.