TIM : Le KMMR 2018 prône l’ouverture


Jacaranda
Marc Ravalomanana avec ses partisans avant-hier à Faravohitra.

Le « Komity Mpanohana an’i Marc Ravalomanana 2018 » est déjà en place et essaie actuellement de s’ouvrir aux autres forces politiques que le TIM. C’est ce qu’on a appris avant-hier lors d’une séance de présentation de vœux qui s’est déroulée à Faravohitra entre l’ancien président Marc Ravalomanana, le TIM, la CUA, la société Triple A et l’entreprise ASAMA. Une occasion pour l’ancien exilé d’Afrique du Sud de confirmer sa candidature à l’élection présidentielle de 2018 et de réitérer son appel à un dialogue malgacho-malgache pour éviter une éventuelle crise politique pré-électorale ou post-électorale. « On peut toujours éviter une crise avec le dialogue. Et si le régime en place, par le biais du Premier Ministre, a affiché sa détermination pour ce dialogue, tant mieux. Par contre toute tentative de répression ou d’intimidation ne favorise pas la paix et la stabilité. », a-t-il déclaré.

Ne pas fermer les portes. Devant ses partisans avant-hier à Faravohitra, Marc Ravalomanana leur a demandé de ne pas fermer les portes à ceux qui ne sont pas militants du TIM, mais qui sont prêts à le faire élire en 2018. « Il faut être solidaire. Et il faut surtout éviter l’exclusion. Il y a d’autres formations politiques qui veulent intégrer le KMMR 2018, car nous avons le même objectif qui est la victoire. », a-t-il souligné. Hier, Marc Ravalomanana et son épouse ont reçu à Faravohitra l’équipe de l’IRC (équipe de rugby de la CUA) qui a remporté le championnat d’Analamanga samedi dernier.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment