Ampahibe – Ihosy : Kennedy et Macron font école

Jacaranda
John Kennedy et Emmanuel Macron devraient inspirer les dirigeants malgaches dans les autres domaines de la vie nationale.

Le discours inaugural du défunt locataire de la Maison Blanche et le message de fin d’année de l’actuel maître de l’Elysée ont inspiré deux membres du gouvernement malgache.

Connu pour être un président qui aime bouleverser les codes, Emmanuel Macron ne sacrifie pas pour autant tous les usages de la République sur l’autel des réformes « en marche ». Pour son premier 31 décembre à l’Elysée, il n’a pas failli à la tradition en présentant ses vœux à la Nation à l’occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre et du passage à la nouvelle année 2018. Il a honoré son rendez-vous de 20 heures avec les Français et les Françaises. Contrairement à son homologue malgache qui a manqué volontairement un « fotoam-bita » remontant à quatre Républiques et à autant de régimes de Transition.

Message. Si Hery Rajaonarimampianina a rompu avec ce grand classique hérité de la vie politique française, certains de ses ministres en ont toutefois pris de la graine par rapport au message d’Emmanuel Macron qui disait : « Demandez-vous chaque matin, ce que vous pouvez faire pour votre pays (…) Dites-vous à chaque instant que vous avez quelque chose à faire pour la Nation ». Le président français s’est inspiré de la célèbre phrase de John Fitzgerald Kennedy dans son discours inaugural : « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais bien ce que vous pouvez faire pour votre pays ».

« Part de briques ». Le ministre de la Défense nationale Béni Xavier Rasolofonirina a posé presque textuellement la même question dans l’intervention qu’il a faite avant-hier à Ampahibe, lors de la remise de grades aux nouveaux généraux de brigade et de division. Même refrain à Ihosy où le ministre coach de la Région Ihorombe a demandé aux uns et aux autres « la part de briques » qu’ils ont apportée pour le pays. Et ce, face à une assistance qui attendait plutôt les cadeaux de « bonne année » apportés par le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique qui se demandait sans doute en son for intérieur, si tous ces gens-là mettront dans les urnes un petit …bleu.

R. O

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.