Remaniement : Les députés pro-régime divisés

Le changement semble imminent à s’en tenir aux différentes réunions organisées par les parties concernées.

L’impasse est presque totale. Non seulement les députés pro-régime sont divisés sur le cas de Mahafaly Solonandrasana Olivier, mais aussi certains d’entre eux n’arriveraient pas à s’entendre sur le nom de celui qui devrait prendre la place de celui à Mahazoarivo. Les divergences ne se situent pas uniquement au niveau du sort de l’actuel locataire de Mahazoarivo. Elles se ressentent également au niveau du cas des autres membres du gouvernement : qui doivent partir et qui doivent rester ? Certains députés HVM ne sont pas du même avis que ceux du Groupe de 5 (Nicolas Randrianasolo, Abel Razafimahatratra, Cathy, Vololona Raherisoa et Mamy Armand Hanitriniaina) qui ciblent quelques têtes dans l’actuel gouvernement.  Hier, des députés pro-régime étaient aperçus au Palais de Tsimbazaza où la session extraordinaire du Parlement est très attendue. Une session qui pourrait être convoquée lors du Conseil des Ministres de demain après-midi. En fait, les députés pro-Rajaonarimampianina qui veulent plus être ignorés comme c’était le cas lors de la nomination des deux derniers premiers ministres de l’ère Rajaonarimampianina. La plupart des ces élus n’ont pas été préalablement consultés sur le choix du président de la République alors que l’article 54 de la Constitution stipule : « Le président de la République nomme le Premier ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale. »

4 Généraux. Au niveau de la Présidence de la République, des conseillers spéciaux du président Hery Rajaonarimampianina essaient de manœuvrer  pour le départ du Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier qui bénéficie malgré tout du soutien de nombreux députés à l’Assemblée nationale. Des proches du chef de l’Etat tenteraient de convaincre Tsimbazaza sur trois Généraux de Corps d’Armée dont Ralala Roger (secrétaire général de la Présidence de la République), Béni Xavier Rasolofonirina (ministre de la Défense Nationale) et Herilanto Raveloharison (Ministre de l’Economie et du Plan). Le nom de l’actuel préfet de Police d’Antananarivo, un Général de Division doublé d’Administrateur civil, Angelo Ravelonarivo circule également, mais sa chance semble minime. Un seul point fort à son actif, c’était lorsqu’il a osé retirer sa propre décision en interdisant la manifestation du TIM qui voulait célébrer son 15e anniversaire au stade de Mahamasina. En tout cas, si le président de la République décide de remplacer Mahafaly Solonandrasana Olivier, Mahazoarivo accueillera le quatrième Premier ministre de l’ère Rajaonarimampianina, c’est-à-dire, quatre premiers ministres en quatre ans. Le régime en place a battu le record en matière d’instabilité institutionnelle. On assistera également à un énième changement du gouvernement malgré le fait que quelques ministres n’ont jamais quitté l’équipe depuis le début du mandat de Hery Rajaonarimampianina.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.