« Vina 2030 » : Changement incontournable de la Constitution

Jacaranda

« Fisandratan’i Madagasikara » à l’horizon 2030. C’est la vision du chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina qu’il a présentée hier à Iavoloha. D’après les dispositions constitutionnelles en vigueur, notamment, celles de l’article 45, il est écrit, noir sur blanc, que « le Président de la République est le Chef de l’Etat. Il est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois ». Si Hery Rajaonarimampianina est candidat à la prochaine présidentielle et qu’il remporte l’élection, il devra terminer son second mandat en 2023. Il ne pourra plus donc se présenter une troisième fois et réaliser sa vision à l’horizon 2030, sauf s’il change carrément de Constitution. Et pour cause, l’article 163 de la Loi fondamentale habituellement transgressée précise que « (…) la durée et le nombre du mandat du Président de la République ne peuvent faire l’objet de révision ». Pour pouvoir rester en place jusqu’en 2030, une révision constitutionnelle ne suffit pas. Il faut changer de République. La 5e du nom.

Aina Bovel

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.