Présidentielle : Candidat unique pour l’ARMADA

La cérémonie de présentation de vœux des partisans du « Malagasy Miara-Miainga » s’est déroulée samedi dernier au siège du parti à Ankerana. Une occasion pour le président national du MMM, Hajo Andrianainarivelo de faire le bilan des quatre années de pouvoir de Hery Rajaonarimampianina. « Un bilan négatif, engendré par la mauvaise gouvernance, la corruption et le non-respect de la Constitution et des textes de loi en vigueur ». Il a cité comme exemple le refus du régime de se conformer à la Loi fondamentale, à propos notamment de la disposition relative à la mise en place de la Haute Cour de Justice, un an après l’investiture du président. « Quid également de la place du 7e vice-président réservée pour l’opposition au Bureau permanent de l’Assemblée nationale » ? Faut-il rappeler que le MMM s’est déclaré opposition officielle au régime HVM depuis novembre 2016. L’ancien vice-Premier ministre dénonce également le comportement des tenants du pouvoir qui font la sourde oreille et refusent le dialogue. Une attitude qui risquerait de provoquer des troubles postélectorales. Questionné sur sa candidature à l’élection présidentielle, Hajo Andrianainarivelo a déclaré que le « Malagasy Miara-Miainga » va soutenir le candidat de l’Alliance Républicaine de Madagascar (ARMADA). Ce groupement politique prévoit en effet de présenter un candidat unique. Un accord dans ce sens aurait déjà été trouvé entre le MAPAR, le MMM, le Liaraike, le Parti Vert, le Hiaraka Isika et le AVANA. Certainement, l’ancien président de la Transition, Andry Rajoelina qui a présenté à Paris vendredi soir son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » sera le porte-fanion de l’ARMADA pour la course à la Magistrature suprême.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.