Andry Rajoelina :« Remplir les ‘kapoaka’ de tous les Malagasy »

Jacaranda

De Belo sur Tsiribihina à Mahabo, un raz-de-marée Orange a envahi hier la Région Menabe, après avoir déferlé auparavant sur la Région Bongolava, de Tsiroanomandidy à Fenoarivo Be.

Finie l’époque des « Tany lavitra Andriana » avec le « Tanora malaGasy Vonona » qui n’hésite pas à sillonner le pays profond. Sans faire de distinction entre communes rurales et grandes villes. A l’image même d’Andry Rajoelina qui n’est pas du genre « mpanavakavaka ». Ce n’est pas son « kapoaka », pour ne pas dire, ce n’est pas son dada. « Moi, je veux remplir et augmenter les kapoaka notamment de riz de tous les Malagasy sans exception ni discrimination », a déclaré hier le candidat numéro 13 à Belo sur Tsiribihina. En faisant remarquer au passage « le kapoaka vide » de son adversaire. Une manière de dire que le programme de ce dernier est creux. Contrairement à l’« Initiative pour l’Emergence de Madagascar » (IEM) qui comprend entre autres « Velirano », le rétablissement de la sécurité. Tout particulièrement dans les zones rouges comme Belo sur Tsiribihina, Mahabo et Miandrivazo où des forces d’intervention spéciale seront stationnées pour lutter contre les « dahalo ».

« Vazaha ». Le candidat Orange va aussi apporter la lumière dans ces zones rouges. « Nous avons le choix entre la lumière et l’obscurité », a-t-il réitéré. Avant de marteler devant la population de Miandrivazo que « le pays a besoin d’un Président jeune, dynamique, patriote et mahavita azy ». Et d’enchaîner que « Madagascar ne veut pas d’un Président has been ». Une allusion à son adversaire que le jeune député Tinoka Roberto n’a pas non plus manqué d’égratigner en lançant que « l’enlèvement des ordures à Tana n’est pas apparemment son « kapoaka ». C’était hier à Mahabo où le candidat numéro 13 a reçu le soutien de l’association des maires issus de différentes étiquettes : MAPAR, HVM, Indépendants, RTM… Sans oublier le TIM. La présence d’un transfuge de ce parti, en la personne de Ratefinanahary Emile n’était pas passée inaperçue hier à Mahabo. « Vazaha » s’est démarqué du choix du candidat qu’il a soutenu au premier tour.

Bulletin unique. A Ankadinondry Sakay, Andry Rajoelina a lancé une phrase… piquante à son adversaire en déclarant haut et fort devant la foule : « Je ne vais pas accaparer vos terres. Au contraire, je vous restituerai celles qu’on vous a prises ». Pour que cela puisse se réaliser, il a appelé les électeurs à se rendre massivement aux urnes pour voter en faveur du candidat numéro 13 et à rester vigilants pour prévenir toute velléité de fraudes. Afin d’éviter la multiplication de bulletins blancs et nuls constatée lors du premier tour, le « Tanora malaGasy Vonona » a expliqué l’utilisation du bulletin unique à la population, partout où il est passé dans la Région du Bongolava et celle du Menabe où a déferlé une véritable marée Orange.

2815 M

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.