Coopération décentralisée: Une commission spéciale CUA-RIF

Réunion de travail mardi dernier entre l’équipe de la CUA et celle de la RIF à l’Hôtel de Ville d’Analakely.
Réunion de travail mardi dernier entre l’équipe de la CUA et celle de la RIF à l’Hôtel de Ville d’Analakely.

Succès. C’est le constat qui s’impose après la clôture des deuxièmes Assises de la Coopération Internationale des Collectivités malgaches et françaises qui se sont tenues à l’Hôtel Carlton à Anosy pendant trois jours. Assises où le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et le gouvernement français ont beaucoup investi pour permettre aux collectivités concernées d’en profiter au maximum. « La Décentralisation est un processus irréversible à Madagascar », a déclaré le Premier ministre, non moins ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Mahafaly Solonandrasana Olivier.

 

Acta non verba. Sans attendre, Lalao Ravalomanana est passée à l’action dès la deuxième journée des Assises. Elle a présidé à l’Hôtel de Ville à Analakely une réunion de travail avec la délégation de la Région Ile-de-France conduite par son vice-président Jérôme Chartier. Il a été décidé au cours de cette réunion la mise en place d’une commission spéciale composée de représentants de la CUA et de la Région Ile-de-France, qui sera chargée d’élaborer des projets d’aménagement des parties hautes d’Antananarivo (Haute Ville) où se trouvent d’importants patrimoines culturels du pays. « Les bas quartiers ne seront pas oubliés », a promis le maire d’Antananarivo.

R.Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.