« Insulte » contre les journalistes : L’Assemblée nationale présente ses excuses

Jacaranda

Le feuilleton « Maimbo helika » va-t-il prendre fin ? Hier, après l’insulte lancée par la députée d’Isandra Rabetafika Norbertine qui a publiquement accusé les journalistes de « puer des aisselles » et suite à l’ultimatum de l’Ordre des Journalistes de Madagascar, l’Assemblée nationale a présenté hier ses excuses aux professionnels de la presse. Le président de la Chambre Basse étant actuellement absent du pays, c’est le vice-président Mahazoasy Freddie qui a présenté ces excuses lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale. « Un député a dépassé les limites dans ses gestes et ses propos. Je prends ma responsabilité, en tant que premier responsable à l’Assemblée nationale pendant l’absence du président, de présenter les excuses aux journalistes. », a déclaré Mahazoasy Freddie. Ce dernier a profité de l’occasion pour solliciter la collaboration de la  presse dans l’accomplissement par l’Assemblée nationale de sa mission.

Bon avocat. La députée Rabetafika Norbertine présente lors du point de presse organisé hier par le vice-président de l’Assemblée nationale Mahazoasy Freddie, qui a été assisté à l’occasion par quelques élus de la Chambre Basse. Mais, l’élue d’Isandra n’a pas eu droit à la parole. Elle a trouvé en Mahazoasy Freddie un bon avocat qui a pu en même temps sauvé l’image de l’Assemblée nationale. Le député d’Antsiranana I s’est par ailleurs efforcé d’évoquer le règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour expliquer la présence des éléments des forces de l’ordre dans l’Hémicycle mardi dernier.

R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Cette pseudo-affaire revient à une DISPUTE ENTRE 2 ENTITÉS-PROSTITUÉES : les députés se vendent au + offrant TOUT COMME LES JOURNALISTES se vendent à coup de “felaka”… Au plus offrant, au plus pourri : regardez les “exploits” des articles de journaux tous les jours, regardez le “cursus” et plan de carrière des journalistes gasy …
    Est-il étonnant s’il y a PUANTEUR de part et d’autre ?
    Demander des excuses … pour avoir été blessé d’une VÉRITÉ :il n’y a que des journalistes gasy pour oser cela.
    De toute manière, il n’y a qu’à Madagascar qu’existe UN ORDRE des journalistes (s’il y en avait en Italie, du temps de Mussolini, ce n’était pas par hasard !).

  2. Dis-moi moi qui tu hantes et je te dirai qui tu es. Dis moi quels députés le peuple a élus et je vous dirai quel sera le futur proche de Madagascar.

  3. Des excuses de la part du VP de l’ Assemblée Nationale , ce sont des paroles en l’ air. En brandissant le document sur le règlement intérieur de l’ AN, celui -ci aurait dû lire – s’ il y a un passage contre de tels agissements scandaleux de la députée Robertine – le VP aurait dû sanctionner purement et simplement l’ intéressée . L’ outrage à magistrat , aux forces de l’ ordre … est condamnable. Pourquoi pas l’ outrage aux journalistes dont la dernière loi sur la Communication n’ est pas déjà du tout tendre à leur égard .C’ est grave ce qu’ a proféré cette député à l’ Assemblée nationale . En plus de ça , cette bonne femme ne sait même pas se tenir en public .Elle vocifère tout en mâchonner un chewngum ou un bout de pain ;

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.