Explosion au siège du HVM : Stratégie pour créer un climat impropice à la tenue d’élections ?

Le 13 mars dernier, l’Union  européenne a lancé le projet  Pev ou projet d’appui à la prévention de la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar. A titre de rappel, un million d’euros a été mis à la disposition de la société civile pour signaler les cas avérés de violences ou de conflits y afférents. Peu de temps après, un engin explosif a été lancé dans la cour du siège du parti au pouvoir HVM à Antanimena, samedi dernier. Les enquêtes sont en cours.  On ignore, pour l’instant, s’il s’agit d’un acte terroriste vu l’insécurité – devenue extrêmement banale dans le pays – ou d’un acte  qui vise surtout à intimider quelques- uns et créer, par la suite, un climat impropice à la tenue d’élections. Notons que le Pev dure vingt mois (janvier 2018 – août 2019). A suivre.

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire