Lois électorales : Kaleta dénonce et propose

Jacaranda
L’ancien sénateur devant la presse hier à Ambohijanahary Ambohibao.

L’ancien sénateur sort de son mutisme en dénonçant certaines dispositions des projets de loi élaborés par le gouvernement.

La rentrée politique de l’ancien sénateur Soja Jean André dit Kaleta a été marquée par ses déclarations sur les projets de loi électorale actuellement soumis à l’examen à l’Assemblée nationale. Ce membre de l’ARMADA (Alliance Républicaine pour Madagascar) a tenu hier une conférence de presse à son domicile à Ambohijanahary Ambohibao. Une occasion pour l’ancien vice-président du Sénat d’affirmer que l’adoption des projets de loi électorale proposés par le gouvernement risque de créer des troubles dans le pays. « Avant que le pire ne se produise, je lance un appel au président de la République qui, selon moi, n’a qu’à choisir entre deux options. Soit, il retire ces projets de loi en laissant l’actuel code électoral régir les prochaines élections. Soit, il prend ses responsabilités pour que les amendements apportés par les députés soient pris en compte. », suggère Kaleta.

« Ray aman-dreny ». L’ancien sénateur s’insurge notamment contre le fait que les projets de loi en question aient fait l’objet d’intenses consultations auprès des partis politiques, des entités de la société civile et des juristes, alors que les propositions émises durant ces consultations n’ont pas été considérées. « Le gouvernement doit cesser son forcing. J’en étais victime lors des dernières Sénatoriales. Quant à l’utilisation du bulletin individuel au second tour de la présidentielle, je propose que le gouvernement décide, soit le bulletin individuel dès le 1er tour et, soit on garde le bulletin unique même au second tour. », lance-t-il. Kaleta demande au président de la République de jouer son rôle de « ray aman-dreny » pour débloquer la situation et favoriser la stabilité politique. En tout cas, Soja Jean André dit Kaleta a signé hier sa rentrée politique. Mais, il ne s’est pas encore positionné par rapport aux candidats qui vont se présenter à la prochaine élection présidentielle. On a appris tout simplement qu’il reste dans l’ARMADA.

  1. R. Eugène

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. · Edit

    mba aoka zay fa efa dinausre e

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.