« Akata-Zanadrazana » : Un ultimatum de 48 heures pour résoudre le conflit actuel

Jacaranda

Un groupe de patriotes a tenu un point de presse au restaurant Ymaya à Ankadifotsy hier, en faisant appel à tous les acteurs politiques à l’origine des tensions sociopolitiques actuelles, à trouver des solutions dans un délai de 48 heures. « Que les aveugles ouvrent leurs yeux, que les sourds entendent et que nous les zana-drazana avons ras-le bol de cette situation », a lancé Rabeviavy Brice Christophe, porte-parole de  ce groupe de patriotes, en ironisant tous les concernés du conflit actuel ». Selon toujours ce groupe de patriotes, « nous n’accepterons plus que le « Tanindrazana », périsse au profit des politiciens et que le peuple malagasy soit sacrifié pour des « ady seza ».

Mesures drastiques. Par ailleurs, l’idéologie de « Akata-zanadrazana » se résume à un appel  de conscience pour un éveil national ayant comme objectifs la révision des lois électorales source de conflit, une trêve politique consensuelle pour éviter des affrontements entre gasy ainsi que  la tenue d’une élection libre, transparente dans le respect de la démocratie ». Ce groupe de patriotes a également pointé du doigt, la HCC, le régime actuel, les députés pour le changement avec leurs leaders politiques respectifs, à prendre des mesures drastiques pour résoudre le conflit actuel dans un délai de 48 heures. Dans le cas contraire, un risque d’affrontement qui aboutira certainement à un bain de sang serait inévitable.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.