Affectations disciplinaires de policiers : L’affaire devant le Conseil d’Etat ce jour

Jacaranda

L’audience au Conseil d’Etat concernant la requête pour annulation de la décision d’affectation de deux policiers membres du Syndicat des inspecteurs, brigadiers et agents de Police aura lieu ce jour à Anosy. Suite à la déclaration faite le 24 avril dernier, les syndicalistes font l’objet d’intimidations. Faut-il rappeler que les inspecteurs et agents de Police, estimant que la mission des forces de l’ordre est de défendre les biens et les personnes, ont interpellé leurs supérieurs. Deux policiers, à savoir un Inspecteur et un Sous-brigadier de Police sont sanctionnés d’une affectation disciplinaire, le premier à Ambatolampy tandis que le second est mis à disposition de la Direction Générale de la Police Nationale. Une affectation que le Syndicat des inspecteurs, brigadiers et agents de Police conteste fermement car ils considèrent comme « une injustice ». L’affaire passe donc ce jour devant le Conseil d’Etat. Les syndicalistes dénoncent aussi le fait que l’un d’entre eux qui s’avère être un Chef de poste à Ankaraobato, ait été contraint d’effectuer une passation de service alors qu’une requête en annulation de la décision relative à son affectation a déjà été déposée auprès du Conseil d‘Etat. Le Syndicat hausse également le ton à propos de la situation des élèves inspecteurs et agents de Police qui ont terminé leurs études à l’école de Police à Antsirabe, il y a cinq mois, mais qui restent encore sans poste faute de décision de nomination.

Davis R

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Toutes décisions d’affectation de fonctionnaires , surtout syndicalistes datées à partir du mois de mai sont et seront non avenues car les signataires ne sont que des marionnettes du pouvoir HVM.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.