Ankorondrano : Aucun consensus n’a été trouvé hier !



Jacaranda

La fin de l’après-midi d’hier a été marquée par une rencontre ou une réunion, plus précisément, entre les médiateurs dépêchés par la Communauté Internationale et les principaux acteurs de cette crise politique. Il s’agit en l’occurrence de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, Abdoulaye Bathily et le représentant de la Sadc, Joachim Chissano – d’une part – et de deux députés du parti Tim, la coordonnatrice générale du Mapar et un représentant du part au pouvoir, le Hvm – d’autre part. Après cette longue réunion qui a commencé à 16 heures et qui s’est étendue vers 18 heures au bureau de l’Union  africaine à Ankorondrano, Abdoulaye Bathily devrait effectuer un point de presse au Carlton Anosy ; un point de presse reporté à la dernière minute. D’après les explications qui nous ont été fournies, « aucun consensus n’aurait pas été trouvé entre les parties prenantes et une réunion à huis clos s’est poursuivie dans la soirée ». Aucune information ni sur le lieu de ladite rencontre à huis clos ni sur les détails y afférents n’a filtré. Tout ce que l’on connaît, pour l’instant, c’est que le départ d’Abdoulaye Bathily est toujours prévu pour aujourd’hui.

Recueillis par Aina Bovel

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.