« Députés pour le changement » : De nouvelles preuves déposées à la HCC



Jacaranda

Les partisans des « 73 députés pour le changement » accentuent la pression sur les Hauts conseillers de la Haute Cour Constitutionnelle. Comme prévu, un sit-in devant le siège de la Haute Cour Constitutionnelle a été effectué hier. Les manifestants ont quitté la Place du 13 Mai pour se rendre à Ambohidahy. Ce nouveau « diabe » a surtout été marqué par le dépôt de nouvelles preuves auprès du greffe de la HCC. Trois jours après que le Greffier en chef de la HCC s’est   rendu à Iavoloha pour rappeler au président Hery Rajaonarimampianina de déposer à Ambohidahy son mémoire en défense, les parlementaires de l’opposition décident d’enfoncer le clou en déposant de nouvelles preuves incriminant le Chef de l’Etat. Faut-il rappeler que la requête des députés TIM, MAPAR, MMM et indépendants consiste au refus du Chef de l’Etat de mettre en place la Haute Cour de Justice. La Constitution stipule que cette structure doit être opérationnelle dans un délai de 12 mois après son investiture. Après le sit-in à Ambohidahy, les manifestants ont rejoint le parvis de l’Hôtel de Ville d’Analakely. A l’occasion, la députée de Tana I, Me Hanitra Razafimanantsoa s’est adressée aux parlementaires pro-régime qui ont accusé les 73 députés pour le changement de fauteurs de troubles, la veille. « Vous êtes les responsables de la situation actuelle en forçant l’adoption au Parlement de ces lois électorales contraires aux droits fondamentaux et à la Constitution, alors cessez de jouer les victimes. », a-t-elle martelé. Ce jour, l’opposition prévoit une nouvelle démonstration de force avec un nouveau sit-in devant le siège de la Haute Cour Constitutionnelle.

Davis R

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Anjara, on ne peut pas aller directement aux élections avec le regime actuel. Il faut d’abord, tout nettoyer. C’est la raison principale de ces protestations. Aucune élection n’est possible tant que 1) le president est-là 2) le président du sénat est-là 3) le president de l’assemblée nationale est-là.
    Il faudrait également restructurer la CENI.

  2. Ankara, on ne peut pas aller directement aux élections avec le regime actuel. Il faut d’abord, tout nettoyer. C’est la raison principale de ces protestation.

  3. Ce n est pas la solution pour Madagascar la déchéance du President la vraie solution : L’ÉLECTION
    Les 73 députés avec leur suite font une faute route ils doivent exiger une date de L élection et y préparer vite vite

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.