Antsonjombe : Grande mobilisation des élus pro-régime

Jacaranda
Des maires reçus par le président Hery Rajaonarimampianina à Iavoloha.

Les partisans du régime en général et les élus pro-régime, en particulier, vont faire entendre leurs voix samedi au Coliseum.

Face à la situation qui prévaut dans le pays, le régime commence à réagir. Si auparavant, il s’est surtout manifesté en ordre dispersé, le pouvoir est en train de peaufiner sa stratégie. A cet effet, le groupe parlementaire pro-régime va tenir un meeting au Coliseum Antsonjombe samedi prochain, plus précisément le 26 mai. Plus de 1.000 maires issus de différentes régions du pays vont aussi grossir les rangs de ces parlementaires. Soit, une grande mobilisation des élus pro-régimes. Une riposte en sorte pour contrer le mouvement initié par les 73 députés qui occupent le terrain depuis un certain temps.

Affaires nationales. En vue de rassembler le plus de monde possible, des artistes de renom vont animer le meeting. Il s’agit notamment de Lola, Tence Mena, Onja Tinondia, Stéphanie, Lion Hill, Mijah et Samoann.  Vu ces dispositions, le régime entend mettre le paquet. Ce serait également une occasion pour ces élus d’exposer leurs points de vue concernent les affaires nationales, plus particulièrement sur la déchéance du président de la République. Sur ce point d’ailleurs, les partisans du régime estiment que selon la Constitution, le président de la République ne peut être mis en accusation que par l’Assemblée nationale et la majorité des deux tiers de ses membres.

Parlementaires. Par ailleurs, une émission spéciale a eu lieu, hier, au Carlton, avec comme invités les parlementaires pro-régimes. Ladite émission a été animée par le trio Heninkaja Rakotomanantsoa (IBC), Marc Antoine Klimchand (MATV) et Bertrand Ranaivomanana (TVM). On dirait, un avant-goût sur le meeting de samedi. Les Riana Andriamandavy, Milavonjy Philobert, Harijaona Andriarimalala, Lihaosoa Malement, Laisoa Jean Pierre, Rakotovazaha Olivier, Brigitte Rasamoelina et Vaonalaroy pour ne citer qu’eux ont ainsi avancé comme arguments, entre autres, que le pays a besoin d’apaisement et la tenue d’une table ronde.

Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.