CCI Ivato : Le MAPAR claque la porte



Jacaranda
Pierre Houlder et Augustin Andriamananoro ont quitté la table des négociations.

« Le MAPAR ne sera pas complice de cette mascarade, qui n’est qu’une nouvelle tentative de confiscation du pouvoir ». C’est ce qu’ont déclaré hier les représentants de l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina à la sortie du Centre de Conférences Internationales d’Ivato. En effet, le parti « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina » a claqué la porte. Après la cérémonie d’ouverture, Augustin Andriamananoro et Pierre Houlder Ramaholimiasy ont organisé une conférence de presse pour annoncer que le parti quitte cet espace de concertation. « Nous dénonçons avec la plus grande fermeté les manœuvres politiciennes qui recherchent l’appui de mouvements factices pour tenter de contourner la décision de la HCC en inventant un simulacre d’accord politique », a-t-on martelé. Et eux de dénoncer le calcul politique du « Conseil du Fampihavanana Malagasy ». Le Porte-parole du clan Orange estime qu’ « un groupe politique minoritaire cherche aujourd’hui à imposer sa vision en dehors de tout cadre démocratique et constitutionnel pour se soustraire à la décision de la HCC et son application ». En effet, le MAPAR soupçonne une manœuvre dilatoire pour éviter l’application de la décision de la Haute Cour Constitutionnelle qui attribue la nomination d‘un Premier ministre issu de ce parti. Le CFM est ainsi considéré comme complice du régime HVM. Hier, Augustin Andriamananoro a annoncé que le MAPAR présentera ce jour la liste de Premier-ministrables au nom du clan Rajoelina. Et ce, conformément aux dispositions constitutionnelles. La balle est donc désormais dans le camp du président Hery Rajaonarimampianina qui devrait annoncer le nom du nouveau PM ce jour. Histoire à suivre.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.