MDM : Pour une sortie de crise rapide



Jacaranda

Le MDM, à travers son bureau national, sort de son silence « face à l’embrouillamini politique actuel qui intervient peu avant la phase d’alternance démocratique ». Tout en reconnaissant les effets de la mauvaise gouvernance qui impactent sur le social et l’économie, le parti de Pierrot Rajaonarivelo de faire remarquer que « la majorité silencieuse est en plein désarroi et qu’il suffit d’une étincelle pour attiser la colère de tout un chacun en cette période de crise traversée par le pays ».

« Adilahy politika ». Le noyau dirigeant du MDM déplore « l’instrumentalisation à des fins politiques de la misère ambiante ». A son avis, le « adilahy politika » ou guéguerre politique n’apporte pas de solution aux difficultés vécues au quotidien par les Malagasy mais trahit la volonté des uns  de garder le pouvoir ou les velléités des autres de le conquérir.

Décision HCC. Le MDM de faire savoir qu’il respecte la Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 et invite toutes les parties concernées à son application intégrale. Si elle venait à ne pas être appliquée, le MDM lance un appel aux forces armées pour qu’elles prennent leurs responsabilités et amènent les politiciens concernés par la décision à trouver une solution consensuelle pour une sortie de crise rapide. En ce qui la concerne, le MDM est disposé à discuter et à apporter sa contribution pour débloquer la situation actuelle.

Recueillis par R. O

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.