Refondation : Union sacrée entre l’ADN et le HFI



Jacaranda

La refondation poursuit son chemin. Hier, un acte historique dénommé « Convention d’Andohalo » a été signé entre l’ADN (Antoko sy Dinan’ny Nosy) et le HFI (Hetsika ho an’ny Fanorenana Ifotony ho an’i Madagasikara). La formation politique d’Edgard Razafindravahy a donc tissé une union sacrée avec une centaine de partis politiques membres de ce mouvement pour la refondation de Madagascar. Les deux parties sont convaincues que la refondation reste le seul salut pour le pays, que les élections au niveau des Fokontany doivent passer avant toute autre élection, et que la Constitution et les lois électorales doivent être révisées avant de procéder à ces consultations populaires. Par ailleurs, la « Convention d’Andohalo » préconise la mise en place du mouvement des citoyens pour la refondation, qui sera chargé d’organiser  d’ici peu le « diabe » pour la refondation au niveau des 22 régions. L’ADN et le HFI appellent toutes les entités traditionnelles, morales, religieuses et politiques ainsi que les différents syndicats et la société civile à concrétiser sans attendre la refondation de Madagascar.

Processus irréversible. Pour l’ADN et le HFI, la refondation de Madagascar est un processus irréversible. Pour la formation politique d’Edgard Razafindravahy, la signature d’hier est le fruit d’une tournée effectuée à travers l’île, qui a permis à l’ancien PDS d’Antananarivo de se mettre à l’écoute de la population des quatre coins de Madagascar. Pour le HFI, la « Convention d ‘Andohalo » est le résultat des concertations avec les différentes forces vives de la Nation. L’acte signé hier à Andohalo, constitue ainsi une importante étape dans la concrétisation de la refondation qui permettrait d’éradiquer les maux profonds qui gangrènent le pays depuis son indépendance  jusqu’à présent. A noter que de nombreux simples citoyens ont adhéré ces derniers à la cause du « Antoko sy Dinan’ny Nosy » qui ne cesse de prôner la refondation en revalorisant le rôle du Fokonolona vivant dans les Fokontany.

R.Eugène

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. c’est dommage que maintenant qu’on parle ça alors que le pays est à l’agonie actuellement vos motivations je ne sais pas mais tous les signataires n’ont pas pas de ministres au gouvernement, peut être une façon déguisé de contester le gouvernement actuel ou de réclamer des seza????
    je suis convaincu que l’élection n’apporte pas ni solution ni l’apaisement pour Madagascar mais surtout partager les seza entres les personnes avides de pouvoir , c’est une solution à la va vite de dire objectif élection et après ????? la refondation de l’état que mr rajeva a parlé il ya 4-5 ans refasse surface ou bien une idée nouvelle. il n’est pas non plus convié à cette affaire pourquoi??

  2. l’élection est la seul chose qui pourra aider notre pays à sortir de se crise. Maintenant, il faut se préparer pour cette élection mais il ne faut pas être confondu avec des idées différentes

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.