Présidentielles : Des partis politiques réclament le report



Jacaranda
L’opportunité des prochaines élections présidentielles divise l’opinion.

Des chefs de partis politiques et des dirigeants de la société civile ont rencontré la population tananarivienne hier au gymnase couvert de Mahamasina. Une occasion pour eux de convaincre que le calendrier électoral qui a été fixé selon eux d’une manière unilatérale ne permettra pas d’organiser une élection présidentielle crédible, démocratique et acceptée par tous. Ils réclament ainsi le report des prochaines présidentielles dont le 1er tour est prévu le 07 novembre et le second tour le 19 décembre. « Organiser le second tour le 19 décembre, c’est déjà dans la saison des pluies. », affirme le maire d’Alasora Marc Ramiarinjatovo. Avant d’enfoncer le clou : « Non seulement, le second tour des présidentielles sera tenu dans la saison de pluie, mais aussi les conditions d’apaisement ne sont pas encore réunies. Il est difficile d’organiser une élection dans une atmosphère de tension, avec ces manifestations des différents syndicats de fonctionnaires. »

Opinion publique. Les dirigeants politiques qui étaient présents hier à Mahamasina prônent la refondation et la réconciliation nationale avant toute élection. En tout cas, l’opportunité des prochaines élections présidentielles divise l’opinion. Si des candidats se lancent déjà dans la précampagne, preuve qu’ils sont déjà prêts à être jugés par les électeurs, d’autres se sont contentés d’annoncer leur candidature. Certains analystes politiques, quant à eux, se demandent si le calendrier électoral fixé par le gouvernement sera respecté ou non. Il y a ceux qui sont pessimistes comme il y a ceux qui pensent qu’il n’y a aucune raison pour que les élections ne se tiennent pas le 07 novembre et le 19 décembre de cette année. Quoi qu’il en soit, bon nombre d’observateurs s’interrogent sur la neutralité de la CENI qui est en charge de l’organisation de la prochaine course à la magistrature suprême et de la HCC qui est le seul organe habilité à proclamer les résultats de ces élections. A rappeler qu’il y a une semaine, l’ADN (Antoko sy Dinan’ny Nosy) d’Edgard Razafindravahy et le HFI (Mouvement pour la Refondation de Madagascar) ont signé à Andohalo une Convention où ils s’engagent à agir ensemble pour la refondation et la tenue d’élections au niveau des « Fokontany ».

R.Eugène

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. Est ce que c’est vraiment la bonne idée de reporter cette élection? Non, vous avez tort, c’est notre priorité pour nous sortir de ce crise actuel et surtout de résoudre les problèmes politique à Madagascar

  2. Pourquoi? Le gouvernement de consensus a été crée pour organiser l’élection et ce sera une élection crédible, juste et même transparent.

  3. rariny raha tsy manaiky ireo mpanao politika sasany satria hitan’izy ireo fa misy ireo kandidat mangalatra depart , ohatra amin’izany ny fitetezam-paritra ataon’i Andry rajoelina izay mihendry fampihelezan-kevitra

  4. I Andry Rajoelina ihany no fototrin’ny olana amin’izao alohan’ny fifidianana izao, tsy misy afa tsy ny fanapotehana, sy ny fangalarana no hainy.

  5. A cause des degradations de notre environnement naturel les saisons sont difficilement previsibles,souvent il y a recul-que ce soit en saison sèche ou de pluie le seul moyen d’éviter toute fraude n’est autre que la remise dans l’immediat entre les mains de chaque representant du candidat à chaque bureau de vote d’un pv reglementaire des depouillements et donner un delai suffisant pour les reclamations-ainsi les dés sont entre les mains des candidats concernant leur representant-il n’y a plus lieu de reculer les dates-reconciliations nationales?on les a entedues et attendues depuis belle lurette sans que…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.