Omer Beriziky : Candidat à la prochaine élection présidentielle

Jacaranda
L’ancien Premier ministre Omer Beriziky annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de 2018.

Il est le deuxième ancien Premier ministre, sous le mandat de Hery Rajaonarimampianina, à prendre part à la course à la Magistrature suprême.

L’ancien Premier ministre Jean Omer Beriziky a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle de 2018, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue avant-hier, à la Villa La Franchise, à Ivandry. Le lieu où il a fait sa déclaration n’est autre que le domicile du professeur Zafy Albert. D’ailleurs, il considère ce dernier comme son mentor politique. Il se présentera sous les couleurs de la plateforme « Soa Iombonana ». Il n’a pas nié pour autant son appartenance au parti UNDD. Lors de son intervention, l’ancien locataire de Mahazoarivo n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’homme au chapeau de paille. Il a mis également en exergue la refondation et la réconciliation nationale.

Répartition équitable. Même s’il est dans la course à la Magistrature suprême, Omer Beriziky de faire remarquer qu’on aurait dû procéder à la révision du code électoral avant de passer aux élections. Pour en revenir à sa déclaration, cet historien de formation a parlé de ses dix engagements en tant que candidat à l’élection présidentielle. Il s’engage à tout mettre en œuvre pour que « le peuple malgache retrouve sa dignité, sa foi dans sa capacité à bâtir son avenir, dans les valeurs fondamentales que sont la justice, le respect mutuel des libertés de conscience et de religion, tout en préservant la laïcité de l’Etat ». Parmi ses priorités figurent notamment la répartition équitable du budget national entre le pouvoir central et les collectivités territoriales décentralisées, l’élaboration du code d’éthique politique ainsi que l’opérationnalisation de la Haute Cour de justice.

Priorité. Pour les autres engagements, citons entre autres, le combat permanent contre l’insécurité tant en milieu rural qu’en milieu urbain que l’ancien Premier ministre considère comme la priorité des priorités. Cet enseignant à l’université de Toamasina  s’engage aussi « à réformer l’éducation et la formation pour les adapter aux besoins du pays et pour donner à tous les enfants malagasy, sans exception, la même chance d’acquérir des compétences, d’accéder à la culture et aux connaissances universelles». Des engagements prometteurs mais reste leur réalisation.

Dominique R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. Omer Beriziky : tu peux toujours rêver. Il est fou ce monsieur qui a pillé et vendu les bois de rose de notre pays

  2. Mirediredy NY mpanohana an’i Hery kanefa tsy fantany akory fa na 2e tour tsy ho hita. Hadinon’ny vahoaka angaha ilay rantsatanana telo nilaza fa telo volana no hamahana NY délestage ?.

  3. Le poids de Hery se mesure par sa posture non stable d’ou son surnom que tous bons malgaches savent M. RESSORT ey le pays va à la dérive parce qu’il s’assoit sur des ressorts non stables

  4. Tous le monde peut toujours essayer mais personne ne fait le poids face au président Hery.

  5. Le PM de Andry! ça fait parti du jeu mais c’est mieux pour lui de rallier avec l’Etat actuel.

  6. Peut-être qu’il est encore meilleur que Marc, mais il ne peut pas s’aligner a HERY;

  7. ekena hoe afaka milatsaka ho fidiana daholo fa na dia izany aza tokony mba jerena ihany hoe olona tena havita ve le kandidat fa sao dia mba ho lany vola fotsiny eo. Tsy manakivy an’ito rangahy ito fa tsy ho vitan’io ny hitondra firenena

  8. Quelle est la raison pour laquelle les politiciens se présentent à l’Election présidentiel , et que si vous êtes riche, vous serez président

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.