Ministre Dovo Maxime : L’élection présidentielle évoquée à Lusaka



Jacaranda
Le ministre Dovo Maxime prononçant son discours devant ses homologues du COMESA.

Le nouveau Ministre des Affaires étrangères Dovo Eloi Maxime Alphonse se trouve actuellement dans la capitale zambienne pour présider le 16e rendez-vous des Chefs de diplomatie membres du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA). Au menu du rendez-vous régional, l’élection du bureau, l’examen du rapport de la 16e réunion du Comité Paix et Sécurité du COMESA, les élections du Comité des Sages dont six sièges restent jusqu’ici vacants. Dans son allocution, le Chef de la diplomatie malgache a partagé les préoccupations du COMESA en général que sont la paix et la sécurité dans l’espace et aux environs immédiats. Il a toutefois reconnu les efforts fournis par l’ensemble des Etats membres dans la consolidation de la paix et de la sécurité. Il a cité le rapprochement entre l’Ethiopie et l’Erythrée scellé par la déclaration de paix mettant fin à 20 années de conflit.

Appui. Parlant du renforcement de la libre circulation des biens et des personnes en instituant la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), le ministre Dovo a avancé une proposition selon laquelle « il est plus qu’urgent de poursuivre nos efforts en vue de trouver les solutions adéquates et pérennes aux défis de la région ». Le Chef de la diplomatie malgache a profité de sa première participation à cette réunion des Ministres des Affaires étrangères du COMESA pour rappeler que « Madagascar traverse une période charnière avec la perspective de la tenue des élections présidentielles de cette année ; des élections que nous voulons transparentes et crédibles avec l’appui de nos partenaires bilatéraux et multilatéraux ».

Recueillis par R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.