Andry Rajoelina à Ihosy : « Ceux qui s’attaquent à mes enfants s’attaquent au peuple malgache »



Jacaranda
Une foule immense a accueilli Andry Rajoelina à Ihosy.

En bonne voie. C’est la constatation des observateurs par rapport aux préparatifs de l’ancien Président de la Transition Andry Rajoelina pour l’élection présidentielle du 7novembre.

Pour le moment, l’ex-homme fort du pays d’entretenir le suspense à propos de sa candidature à la course à la Magistrature Suprême. Pourtant, sa tournée régionale semble être une réussite totale. Du Nord au Sud, en passant par l’Est, le numéro Un de la Révolution Orange réussit une démonstration de force. Après avoir visité Sambava samedi, Andry Rajoelina a été dans le district d’Ihosy hier. Une foule immense l’avait accueilli lors de son arrivée à l’aéroport local. Toutes les rues de la capitale de la région Ihorombe étaient envahies par une vague orange. Comme il fallait s’y attendre, la grande place devant l’hôtel de ville d’Ihosy était noire de monde. Malgré le froid, l’ambiance était plutôt chaude. L’insécurité, voire l’inexistence des infrastructures sportives et culturelles pour les jeunes ainsi que les problèmes liés à la santé et à l’éducation caractérisent la réalité au quotidien  de la population locale.

Optimisme. Le tout Ihorombe a réclamé hier la candidature de Andry Rajoelina à la prochaine élection présidentielle « Le candidat que vous aviez soutenu lors de l’élection de 2013 a obtenu 73% à Ihosy , pour l’échéance du 7 novembre prochain, nous vous promettons plus de 80% », a déclaré le député élu dans cette localité. Selon lui, l’issue de l’élection est déjà  connue en ce qui concerne la région Ihorombe, il ne reste plus que le scrutin. Ces parlementaires affichent un véritable optimisme en arborant « le premier tour de vita ». Pour sa part, l’ancien président de la Transition a choisi cette descente à Ihosy pour répondre aux attaques lancées à l’encontre de ses fils par les  médias pro-régime. Il convient d’ailleurs de noter que ses deux fils l’ont accompagné durant ses déplacements dans les régions SAVA et Ihorombe. « Si vous attaquez à mes enfants, cela veut dire que  vous attaquez au peuple Malgache. Ces attaques ne m’atteignent pas et ne me feront pas reculer. Au contraire, cela me rend encore plus fort. Andry Rajoelina ne reculera pas quoiqu’il se passe, ni devant quoi que ce soit », a-t-il déclaré. Une manière à lui d’afficher sa détermination. D’autant plus qu’à la suite de ses offenses, la famille Rajoelina a bénéficié du soutien des utilisateurs des réseaux sociaux.

IEM. Les facebookers  étaient unanimes en dénonçant « un geste de lâcheté contre des mineurs ». En effet, l’ex-homme fort du pays est considéré comme le défenseur des intérêts de tous les Malgaches. Hier, on a pu constater que la population d’Ihosy considère Andry Rajoelina comme leur « sauveur ». « Vous êtes le seul qui pourra apporter la lumière dans cette région », a soutenu le député d’Ihosy. En retour,  le leader du Mapar a annoncé « Je connais vos souffrances et je suis au courant de la situation de pauvreté à laquelle la majorité des Malgaches fait face actuellement. C’est pourquoi j’ai créé l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar ». Depuis quelques semaines, l’ancien chef d’Etat est en tournée régionale afin de faire connaitre l’IEM. Un projet dont l’objectif est de rattraper le retard accusé par la Grande île sur tous les domaines de la vie socioéconomique. Jusqu’ici, il a pu visiter 21 districts.

Davis

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.