Cua : 400 millions d’ariary de l’AIMF



Jacaranda
Réunion de travail entre la délégation de la mairie de Paris et l’équipe de la CUA hier à Analakely.

400 millions d’ariary, soit 100.000 euros. C’est à peu près le montant d’un projet sur la promotion du planning familial dont la réalisation est confiée par l’AIMF (Association Internationale des Maires Francophones) à la commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Une délégation de la mairie de Paris se trouve actuellement dans la Capitale. La ville de Paris apporte son expertise à la réalisation de ce projet. Les émissaires d’Anne Hidalgo ont tenu hier à l’hôtel de ville d’Analakely, une réunion de travail avec l’équipe de la CUA conduite par le 1er adjoint au maire Emilien Ramboasalama.

Bas quartiers. Les femmes habitant dans les bas-quartiers de la Capitale seront les principales bénéficiaires de ce projet de planning familial. Notamment, celles du IVe, du IIIe, du IIe et du 1er Arrondissement. La CUA apporte 20% du fonds à allouer dans la mise en œuvre du projet.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.