Cua : 400 millions d’ariary de l’AIMF

Réunion de travail entre la délégation de la mairie de Paris et l’équipe de la CUA hier à Analakely.

400 millions d’ariary, soit 100.000 euros. C’est à peu près le montant d’un projet sur la promotion du planning familial dont la réalisation est confiée par l’AIMF (Association Internationale des Maires Francophones) à la commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Une délégation de la mairie de Paris se trouve actuellement dans la Capitale. La ville de Paris apporte son expertise à la réalisation de ce projet. Les émissaires d’Anne Hidalgo ont tenu hier à l’hôtel de ville d’Analakely, une réunion de travail avec l’équipe de la CUA conduite par le 1er adjoint au maire Emilien Ramboasalama.

Bas quartiers. Les femmes habitant dans les bas-quartiers de la Capitale seront les principales bénéficiaires de ce projet de planning familial. Notamment, celles du IVe, du IIIe, du IIe et du 1er Arrondissement. La CUA apporte 20% du fonds à allouer dans la mise en œuvre du projet.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.