Plaques rouges : Dernier délai ce jour



Jacaranda

En prenant cette décision, le Premier ministre Ntsay Christian souhaite améliorer la transparence dans la gestion des matériels de l’Etat.

Dernier délai ce jour pour le rétablissement de l’usage des plaques rouges sur les véhicules de représentation, de fonction ou de service appartenant à l’Etat. Le 28 juin dernier, le Premier ministre Ntsay Christian a sorti une circulaire accordant un délai impératif d’un mois à tous les utilisateurs des véhicules administratifs pour se conformer à cette disposition. Toutes les jnstitutions et ministères sont concernés par cette décision. Dans la circulaire n°09-PM/SGAG/18 du 08 juillet 2018, le locataire de Mahazoarivo spécifie : « J’attache la plus haute importance à l’application stricte et permanente des présentes instructions ». Des instructions qui semblent avoir été suivies à la lettre par la plupart des membres du gouvernement et par bon nombre des hauts fonctionnaires. On remarque toutefois qu’elles n’ont pas été respectées à 100%. Les plaques d’immatriculation de la plupart des voitures Santa Fe et les pick-up que le Général Camille Vital a offerts à l’Etat malgache, ne sont pas encore « sur fond rouge ou plaque rouge avec inscription en noir ou en métal », conformément à ce que prévoit la circulaire.

Sanctions. On sait également que pour le moment, la Présidence de la République ne s’est pas conformée à cette instruction du Premier ministre, Chef de l’Administration. Si l’on se réfère à l’agenda publié par la Présidence, le président Hery Rajaonarimampianina recevra les chefs district et les préfets cet après-midi au Palais d’Etat d’Iavoloha. Ce sera donc une occasion de confirmer si Iavoloha a respecté ou a choisi d’ignorer la première décision prise par son Chef du gouvernement. En début de semaine, on a encore constaté que les Toyota V8 de la Présidence n’ont pas encore porté les plaques rouges. Hery Rajaonarimampianina souhaite probablement rappeler que, c’est lui le patron et qu’il n’a pas à se conformer à une circulaire prise par Ntsay Christian. D’autant plus que d’après les bruits de couloirs, une brouille existerait déjà entre les deux grandes figures de l’Exécutif. Quoiqu’il en soit, Hery Rajaonarimampianina devrait donner l’exemple à tous les fonctionnaires et faire preuve de bonne foi. D’ailleurs, en prenant cette initiative, le Premier ministre a tenu à améliorer la transparence dans la gestion des matériels de l’Etat, mais aussi à mettre en exergue le principe de redevabilité des agents de l’Etat. La date limite du rétablissement de l’usage des plaques rouges touchant à sa fin, reste désormais à savoir si, Mahazoarivo mettra en application les sanctions prévues par les textes à l’encontre des récalcitrants.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.