Renouvellement au sein du HVM : Un autre SG et 5 nouveaux vice-présidents



Jacaranda

A deux mois et trois semaines du premier tour du scrutin présidentiel prévu le 07 novembre 2018, le HVM a choisi la capitale du Nord pour faire une démonstration de… force.

Malgré la défection de certains cadres qui n’ont pas visiblement supporté le fait d’avoir été évincés du gouvernement, le HVM n’a pas perdu de sa force. En témoignent les 15.000 participants aux assises provinciales du parti à Antsiranana où ils ont appelé le président Hery Rajaonarimampianina à se porter candidat pour un second mandat afin d’assurer la continuité à la tête de l’Etat tel qu’il est mentionné dans les résolutions finales.

Nouveaux noms. Le HVM a également saisi les assises d’Antsiranana pour opérer un renouvellement en force de sa structure. De la base au sommet. Ainsi, le noyau dirigeant est… fort de nouveaux noms, avec un autre Secrétaire Général (SG) en la personne de Rachidy Mohamed et 5 vice-présidents par province, en l’occurrence, le sénateur Amido pour Antsiranana ; l’ancien ministre Bary Rafatrolaza pour Mahajanga ; le doyen de l’Université de la Ville, le Dr Fenotsara Marie Razafy pour Toamasina ; l’ancien ministre Tazafy Armand pour Fianarantsoa ; et le député Erafa Helson Brisson dit JB pour Toliara. Le vice-président au titre de la province d’Antananarivo sera désigné lors des prochaines assises du parti dans la Capitale.

Projets structurants. En plus du souci de redynamiser l’appareil, le choix d’un autre SG et de 5 nouveaux vice-présidents s’explique aussi par la volonté des « Cravates bleues » de se conformer au récent Avis de la HCC qui interdit aux ministres de participer à la campagne électorale relative à l’élection présidentielle. D’où le remplacement des Henry Rabary-Njaka, Riana Andriamandavy VII… Le renouvellement se poursuivra par les prochaines désignations du président exécutif et des commissaires aux comptes du parti qui auront des rôles importants à jouer dans le cadre de la prochaine course à la magistrature suprême pour laquelle le HVM entend miser de nouveau sur son poulain qui avait franchi le premier la ligne d’arrivée en 2014. Pour cela, le parti présidentiel compte, entre autres, ne pas perdre le Nord où des projets structurants comme la réhabilitation de l’axe Ambilobe – Antsiranana et de la route Ambilobe – Vohémar pourraient peser lourd dans la balance des votes au soir du premier tour sinon lors du second tour. En tout cas, le HVM nouveau s’attelle à une nouvelle victoire de son candidat. Ce qui serait un véritable tour de… force des partisans de Hery R.

Dominique R.

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. mankasitraka sy maneho fisaorana ny HVM e. maniry aho mba mbola holany filohampirenena foana i Atoa HERY RAJAONARIMAPIANA amty mandat vao2 ty.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.