Andry Rajoelina : Un fond spécial pour les jeunes



Jacaranda

Le candidat du « Tanora malaGasy Vonona » a fait carton plein hier à Ibity, Betafo et Manjakandriana.

L’ancien président de la Transition Andry Rajoelina poursuit sa tournée régionale. Hier, il a rencontré les populations d’Ibity Antsirabe, de Betafo et de Manjakandriana. Des communes considérées auparavant comme des fiefs de l’ex-président Marc Ravalomanana. Si l’on se réfère aux évènements d’hier, la donne est en train de changer. En effet, le candidat du « Tanora malaGasy Vonona » a fait carton plein hier dans ces localités. Il a réussi à convaincre la population à propos de son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » (IEM). Un projet dont l’objectif est d’apporter le développement au niveau des « fokontany »et des communes, selon ses dires. Le terrain municipal de Betafo était noir de monde. L’évènement s’est déroulé dans la poussière à cause du mauvais état du terrain, mais l’ambiance était plutôt survoltée. Les jeunes sportifs locaux en ont d’ailleurs profité pour demander à l’ancien Chef d’Etat de réhabiliter leur stade. En retour, Andry Rajoelina a promis un stade et un boulodrome aux normes pour Betafo. Il s’est même prêté à une partie de pétanque avec le jeune champion du monde de cette discipline, Andriamandamina Fitahiana Luc, certainement afin de démontrer sa polyvalence mais aussi pour affirmer qu’il est un compétiteur. En effet, Andry Rajoelina entend prioriser les jeunes pour les actions au développement. « Madagascar a besoin d’un président jeune, dynamique, et qui connait les problèmes de la Jeunesse malgache », a-t-il martelé. Hier, il a fait savoir que son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar », prévoit la création d’un fond spécial pour aider les jeunes qui souhaitent fonder leur propre entreprise et/ou ceux qui souhaitent créer leur fond de commerce ou investir dans l’agriculture, l’élevage ou l’artisanat.

Soutien inconditionnel. La difficulté de l’acheminement des produits à cause de l’état des routes qui sont impraticables dans les zones rurales, l’insécurité, le manque d’infrastructure et de personnel dans les domaines de l’éducation et de la santé publique, la difficulté d’accès à l’eau potable et à l’électricité, ainsi que le chômage qui touche presque toutes les tranches d’âge. Ce sont entre autres, les réalités qui caractérisent le quotidien de la population à Ibity, à Betafo et à Manjakandriana. Dans son projet IEM, Andry Rajoelina entend mettre en œuvre des « Travaux à Grande Vitesse » pour rattraper le retard enregistré par Madagascar dans le domaine du développement. A Ibity, l’ex-homme fort du pays a offert des tôles pour la réhabilitation des quatre églises de la commune. Même initiative à Manjakandriana où il s’est engagé à réhabiliter les routes en piteux état reliant les communes dudit District. Réputé comme étant fief de Marc Ravalomanana, Manjakandriana a exprimé son soutien inconditionnel au « Tanora malaGasy Vonona ». 17 maires élus au niveau dudit District ont d’ailleurs choisi de rejoindre le camp « volomboasary ». Après le meeting, le maire de Manjakandriana qui a empêché la foule d’entrer dans le stade municipal a finalement demandé un entretien avec Andry Rajoelina tout en réclamant son soutien dans la réhabilitation du stade.

Davis R

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Aoka mba handeha am-pilaminana ity fifidianana ity:aloha,mandritra,aoriana,ka izay ho resy eo tsy akoraina,fa izay mandresy kosa hobiana.Sanatria tsy isika aty am « pelouse » no hiady nefa ny mpilalao eo ambony kianja mifanaraka.Samy manana ny soavaliny,dia ho hita eo izay tonga eny a « ARRIVEE »

  2. averina ihany fa Andriamanitra ihany no mametraka izay mpitondra teto hatramin ‘izay na t@ fomba ahona no niakarany teo na t@ fomba ahoana , matoa voahongana tsiranana , ratsiraka , ravalo…..dia satria samy nanaotao fona daholo , fitaovana fotsiny ihany teo ampelatanan ‘ Andriamanitra ny vahoaka na ampahambahoaka t@ 1972, 1991 sy 2001 ary 2009 .

  3. Mahavariana ahy ity gazety lasa manasoaso an-dRajoelina Iza no tsy mahalala fa karamaina ny maro tonga amin’itony lanonana itony Fa satria mahazo felaka ny mpanao gazety eto Madagasikara dia izay mahatolotolotra no mahazo asoaso Rahoviana vao mba hisy gazety milaza ny tena marina fa tsy voavidy

  4. Tandremo fa ny Frantsay no miantoka an’dRa-Domelina hatramin’izy nanongam-panjakana niaraka tamin’ny
    miaramila Capsat nozarain’ny Frantsay vola.
    Aza mety rebireben’ny olona nanimba ny asa aman’aliny teto Mcar.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.