Andry Rajoelina : Démocratie directe à Antsahalava Antanifotsy



Jacaranda
Andry Rajoelina a promis de revenir à Antanifotsy.

Ce jour, le président fondateur de l’IEM est attendu du côté d’Ambohibary- Sambaina, puis d’Ambatolampy.

L’ « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » était dans la Commune rurale d’Antsahalava hier. C’est la première fois qu’un candidat à la course à la Magistrature suprême rend visite à cette commune reculée située dans le District d’Antanifotsy. C’est la première fois également que l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina rencontre la population locale. Malgré le froid, le candidat « numéro 13 » a réussi un nouveau succès populaire hier du côté d’Antsahalava. Un accueil chaleureux lui a été réservé. La grande place locale était noire de monde. Bon nombre des partisans locaux du « Tanora malaGasy Vonona » ont fait plusieurs heures de marche à pied pour rencontrer Andry Rajoelina. Ce dernier a initié une séance de démocratie directe avec la population d’Antanifotsy. « Je suis venu non pas pour faire un discours mais pour écouter vos souffrances afin d’apporter par la suite des solutions concrètes », a-t-il déclaré. Depuis plusieurs mois, l’ex-homme fort du pays ratisse le pays pour constater de visu la réalité socioéconomique au niveau de tous les districts de la Grande Ile.

Solutions. Pour ce qui est du District d’Antanifotsy, la détérioration des routes notamment celle reliant Ambohimandroso – Antsahalava – Ambodiriana, le manque voire l’inexistence de terrain de jeux et de matériels sportifs pour les jeunes, la dégradation des infrastructures telles que les ponts et les barrages, le manque de bâtiments scolaires et les problèmes des enseignants FRAM, l’inexistence de bloc opératoire et le manque de matériels à l’hôpital, la difficulté d’accès à l’eau potable et à l’électricité, mais aussi et surtout la recrudescence de l’insécurité et les attaques incessantes des « dahalo ». Ce sont entre autres, les difficiles conditions de vie au quotidien de la population locale. Pendant cinq ans, aucune infrastructure n’y a été construite. Au sein des écoles et lycées construits durant la Transition, il n’y a plus aucune table- banc. Les habitants d’Antsahalava ont sollicité les aides d’Andry Rajoelina pour changer cette triste réalité. « Des solutions à tous ces problèmes existent dans l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) », a déclaré le candidat « numéro 13 » avant de réitérer que l’objectif de ce projet est de rattraper le retard de Madagascar en termes de développement, et d’apporter le développement au niveau de toutes les communes et de tous les districts. Ce jour, le président fondateur de l’IEM est attendu du côté d’Ambohibary- Sambaina, puis à Ambatolampy.

Davis R

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Partout où il est allé, il y a beaucoup de gens qui sont intéressés par l’IEM mais surtout pour voir en personne Andry Rajoelina. Et je peux dire qu’Andry Rajoelina est parti pour être le prochain PRM

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.