Mahazoarivo : Lutte contre la circulation illicite des armes légères

Jacaranda

Cette mission de l’ONU a été initiée à la demande de Madagascar, en tant que pays membre.

Une délégation du Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) conduite par Violette Kakyomya, coordonnatrice résidente du système des Nations unies et Représentante résidente du PNUD à Madagascar, a effectué une visite de courtoisie auprès du Premier ministre, Christian Ntsay, avant-hier. Cette visite rentre dans le cadre d’une mission des Nations unies sur la préparation d’un projet d’appui dans l’amélioration de la sécurité intérieure, notamment par la lutte contre la circulation illicite des armes légères et de petits calibres.

Détenteurs illégaux. Selon le ministre de la Défense nationale, Rasolofonirina Béni Xavier, qui a participé à la rencontre, l’enveloppe globale de contributions de l’UNREC est estimée à 100.000 dollars, permettant ainsi l’opérationnalisation du « mois de l’amnistie », période pendant laquelle on collecte les armes légères restituées volontairement par leurs détenteurs illégaux, pour ensuite procéder aux marquages et traçages de ces armes. Toujours est-il que cette initiative contribuera de façon significative au maintien de la sécurité.

Recueillis par Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Ce sont pas des carabiniers qui font nos problèmes d’insécurité. C’est fou d’y croire !!!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.