Paul Rabary : « Un sondage pertinent est utile dans une démocratie qui se respecte »

Paul Rabary, candidat numéro 8.

Le candidat numéro 8 à la présidentielle, Paul Rabary, soutient l’utilité de sonder l’opinion du peuple. Il s’agit du seul candidat qui se manifeste, après l’annulation forcée des résultats du sondage réalisé par la fondation allemande FES (Friedrich-Ebert-Stiftung). En effet, les sérieux candidats à la magistrature suprême ne devraient pas avoir peur de la vérité, que cela leur soit avantageuse ou non. « En tant que sociologue, l’enquête d’opinion est une photographie nécessaire et indispensable pour savoir mesurer et comprendre l’opinion publique. Dans une démocratie qui se respecte, le sondage d’opinion est un outil essentiel. Mais il appartient aux sondeurs de présenter une photographie qui respecte la morphologie et les catégories socioprofessionnelles existantes des électeurs pour que le sondage reflète fidèlement la réalité du terrain. Enfin il faut respecter scrupuleusement la loi dans un Etat de droit. En d’autres termes, au lieu d’interdire la publication d’une enquête d’opinion, nous devrions plutôt soutenir et exiger des sondeurs de nous donner une photographie exacte de l’opinion publique », a déclaré le candidat numéro 8… Une belle réflexion, un bon exemple.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.