Andry Rajoelina : « Ravalomanana et Rajaonarimampianina étaient eux-aussi dans la Transition »

Jacaranda

Le candidat « numéro 13 » a fait le tour d’horizon de son récent voyage à l’étranger.

« Nous perdons trop de temps dans les chamailleries et la politique politicienne ». C’est ce qu’a déclaré hier l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina au cours d’une émission spéciale diffusée sur VIVA TV, TV Plus et Kolo TV. Une occasion pour lui de faire le tour d’horizon de son récent déplacement à l’extérieur. Pendant une quinzaine de jours, le candidat « numéro 13 » a visité trois pays, à savoir la France, le Ghana et le Sénégal. Un voyage rentrant dans le cadre de son projet « Initiative pour l’Emergence de Madagascar » (IEM). Après la conférence à Sciences Po de Paris et la rencontre avec les membres de la Diaspora malgache en Europe, l’ex-homme fort du pays a été reçu par le président ghanéen Nana Akufo-Addo, puis par le président sénégalais Macky Sall lors d’une rencontre qui s’est tenue le 22 septembre au Palais présidentiel de Dakar. Le Ghana est devenu un pays émergent après avoir tourné le dos aux aides extérieures pour favoriser le développement endogène. C’est  à cause de cette décision audacieuse qu’Andry Rajoelina s’est intéressé à ce pays.

IEM. Quant au Sénégal, le porte-fanion du « Tanora malaGasy Vonona » (TGV) se dit impressionné par le progrès réalisé dans ce pays en l’espace de quatre ans. En effet, ce pays de l’Afrique de l’ouest a connu un développement à vitesse grand « V » après la mise en œuvre depuis 2014, du « Plan Sénégal Emergent » (PSE). Ce projet engendre la construction de nombreuses infrastructures aux normes et des autoroutes, mais aussi et surtout la création de nouvelles villes telles que Diamniadio qui se trouve à 30 kilomètres du centre-ville de Dakar. Cette nouvelle ville disposant ses trains (TER), son autoroute, ses bâtiments ministériels, ses infrastructures, ses logements, une cité universitaire et un complexe hôtelier, a été conçue pour désengorger Dakar. Ayant regagné son indépendance en 1960, la même année que Madagascar, le Sénégal a connu en peu de temps le développement. Justement, c’est ce qui a inspiré le « Tanora malaGasy Vonona » qui, par le biais de son « Initiative pour l’Emergence de Madagascar », entend rattraper le retard de développement de la Grande Ile dans les plus brefs délais. « Je suis convaincu que développer Madagascar en peu de temps est faisable avec l’IEM », a-t-il déclaré.

« Fiaraha-mitantana ». Toutefois, pour ce faire, un apaisement politique est de mise. C’est pourquoi Andry Rajoelina a lancé un appel à l’endroit de tous les Malgaches afin de laisser de côté les guéguerres politiques et de songer aux intérêts supérieurs de la Nation. « En cette période électorale, les débats devraient être axés sur les programmes et non sur les attaques personnelles qui n’apporteront rien au pays », estime-t-il. L’ex-homme fort du pays a cependant tenu à rappeler, en réponse aux allégations lancées à son encontre à propos notamment du bilan de la Transition, que « durant la Transition, la mouvance Ravalomanana occupait 6 portefeuilles ministériels, de son côté, Hery Rajaonarimampianina était lui-même le ministre des Finances de l’époque ». Une manière à lui de dénoncer la malhonnêteté des partisans de ces deux camps qui rejettent les responsabilités bien malgré le « fiaraha-mitantana » imposé par la Communauté internationale.

Débats. A l’allure où vont les choses, les débats lors de la campagne électorale risquent d’être houleux. Hier, Andry Rajoelina a fait savoir qu’il n’a peur de débattre contre quiconque parmi les candidats en lice pour la Présidentielle. Une allusion certainement à Marc Ravalomanana qui se mesurera à lui le 3 novembre lors du débat télévisé organisé par RNM et TVM. Tout en affichant sa détermination, le président fondateur de l’IEM de déclarer que « la Présidentielle est un rendez-vous démocratique auquel le peuple se prépare depuis belle lurette. C’est comme le mondial de football, on n’attend pas les joueurs en méforme, on n’annule pas non plus le match si le capitaine d’une équipe est blessé. Moi je suis fin prêt car j’ai préparé cette échéance depuis 4 ans et demi ». « Ce n’est pas 12 étudiants de Sciences Po ou 25 personnes qui font tout pour ternir mon image sur les réseaux sociaux qui m’empêcheront d’avancer pour développer Madagascar », a-t-il soutenu.

Davis R

Share This Post

20 Comments - Write a Comment

  1. L’« État-Tiko », origines des conflits Modifier
    Affirmant lors de son élection en 2002 qu’un pays se gère comme une entreprise, Marc Ravalomanana transforme progressivement le gouvernement malgache en une extension de son groupe agroalimentaire Tiko devenu tentaculaire (surnommé par la suite l’« État-Tiko »)[18]. Dès 2003, le Syndicat des industries malgaches (SIM) dénonce la détaxation sur les importations de matières premières qui bénéficie principalement aux sociétés de production agroalimentaire de l’empire Tiko et au détriment des producteurs locaux. Les produits de première nécessité passent tous sous les marques du groupe Tiko. Le riz de première qualité malgache est exporté, et la population est nourrie avec un riz pakistanais bas de gamme[19]. Le 26 juin 2007, le gouvernement annonce une amnistie fiscale qui bénéficie principalement au groupe Tiko. Sa société Alma développe un monopole sur l’ensemble des contrats de bitumage de la capitale. Fin 2007, les syndicats malgaches engagent un dialogue présidentiel qui échoue. Le Conseil national économique et social (Conecs) est la première organisation à contester ouvertement le gouvernement Ravalomanana en juin 2008, et à appeler à sa démission en novembre 2008[20].

    En novembre 2008, l’affaire Daewoo éclate dans le journal américain Financial Times, qui révèle la cession pour 99 ans de 1,3 millions d’hectares de terres malgaches à la société sud-coréenne Daewoo, pour une production destinée uniquement à l’exportation, une violation du tanindrazana, principe culturel malgache de l’attache inaliénable entre le peuple et sa terre. En décembre 2008, la présidence acquiert un nouveau Boeing 737 pour 60 millions de dollars. Critiquée, la présidence a du mal à justifier les fonds utilisés pour l’achat de l’avion face aux demandes d’explications du FMI. Ces deux scandales sont portés en fer-de-lance des contestations politiques qui débouchent sur la crise de 2009[20].

  2. MAFY ZANY TE HITONDRA, NANONGANA ALOHA DE MANADRAHONA NO SADY MODY MITETIKA FIARAHA-MITANTANA MBA HAKANA NY FON’NY OLONA. FIKA EFA ANTITRA DAHOLO IZANY. TSY OLONA OHATR’IZANY NO HAMPIANATRA DEMOKRASIA NY MALAGASY ! IANAO TY OHATRA NY EFA MITONO-TENA HO FILOHA SAHADY ?? RAHA TSY LANY TOKOA MOA IANAO DE INONA MARINA NO HATAONAO ? HANONGANA INDRAY ? Mbola baraingo be koa izany.

  3. Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Tsy matotra fa misavoana, mieboebo lava izao;
    Te ho lohany hatrany, tsy mahay manetry tena;
    Tena latsa-danja ianao amin’ny ara-pahendrena

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Tsy mba tsara taiza angamba ka manao ny tsy fanao.
    Mbola tazana mirintona amin’ny sehatra goavana;
    Izany ve no lalan-tokana hanehoanao ny fandavana?

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Ny mena sofina jereo, manao anao ho kilalao!
    Tsofiny toa volom-borona dia iny ianao fa mietaketaka,
    Misavoana saingy ho aiza? Vetivety dia hifetaka.

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Te hitroatra saingy indrisy, tena mbola mpanavao.
    Ndeha tefeo aloha ny saina dia vokiso ny fanahy;
    Afaka roapolo taona, izay ianao vao « lehilahy »

    S. RAVALISON

  4. Ô ry boykely a !
    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Tsy matotra fa misavoana, mieboebo lava izao;
    Te ho lohany hatrany, tsy mahay manetry tena;
    Tena latsa-danja ianao amin’ny ara-pahendrena

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Tsy mba tsara taiza angamba ka manao ny tsy fanao.
    Mbola tazana mirintona amin’ny sehatra goavana;
    Izany ve no lalan-tokana hanehoanao ny fandavana?

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Ny mena sofina jereo, manao anao ho kilalao!
    Tsofiny toa volom-borona dia iny ianao fa mietaketaka,
    Misavoana saingy ho aiza? Vetivety dia hifetaka.

    Toy ny zaza folo taona no fijerinay anao,
    Te hitroatra saingy indrisy, tena mbola mpanavao.
    Ndeha tefeo aloha ny saina dia vokiso ny fanahy;
    Afaka roapolo taona, izay ianao vao « lehilahy »

    S. RAVALISON

  5. Ny akamaroan’ny Malagasy tsy mahatakatra ny fikan’ireny olona reny. Na iza mitondra eo tsis manjary zany,ny olona tsy manao affaires no fidina mba mety azoazo. Aleo ihany aloha Ravalo,t@ androny mba kely lalana ny mpanondrana atsokotsoko ny harem-pirenena. Fa ny olana t@ Ravalo ny fakana tanin’olona tsotra zao. Tsy voaro ny vahoaka t@ fananany.

  6. M. le ANR, que de l’autojustification.
    Ny tantara mipetraka, zokibe a. Ny asa fandrobàna, fandorana tanàna, fanonganam-panjakaba, fampihorohoroana, famonoana ny vahoaka mivantana sy an-kolaka, fangoronan-karena, fivarotana ny harem-pirenena, sns… Tsy azo fafàna @ resaka amboamboarina aty aoriana e. Samy ho tsarain’ny tantara daholo isika… tsy misy ho afa-bela… na izaho … na ianao!

  7. il faut laisser de coté le dispute, l’essentiel pour le president andry rajoelina s’est de faire Madagascar un pays émergent en Afrique.il a un projet bien analysé et je pense ça fait revenir l »espoir pour le malagasy qui était disparu pendant de longue année.

  8. Je suis tout simplement beau: beau gosse, beau parleur, b(eau)nimenteur, un saint, j’ai rien fait de mal, je n’ai que des bonnes intentions, je ne suis pas seulement gasy, je suis français aussi, je cours plus vite que vous tous (comme un TGV quoi!), beau menteur, je vous trompais et je vous tromperai encore et encore car je sais très bien le faire, c’est mon métier, j’y excelle bien et vous n’y verrez que de la poudre aux yeux.

  9. Pourrait-il nous expliquer ce qu’il a de communs avec Ravatomanga du côté du Parquet de Paris ? Et voudrait-il nous expliquer les 2 milliards de dollars de Soalala ? Je pense qu’après l’élection, beaucoup auront des comptes à rendre.

  10. Mais à l’entendre, il n’était pas à côté de Ravatomanga, pour ce qui concerne le Parquet de Paris. Et serait-il du côté des 2 milliards d’ariary qui se sont envolés à Soalala ? Beaucoup auront des comptes à rendre à la fin de cette élection.

  11. Le beau parleur est un meilleur menteur, na iakatra plateau 13fois eo ary Andry tsisy ahatoky azy afatsy ny mankasitraka lohamboto sy ny fandrombana sns toa azy.
    Arrêtez de nous raconter des promesses d’ivre
    On a marre !
    Allez y le 25 on est toujours avec vous Ravalomanana parce que Madagasikara était stable avant 2009 .

  12. Je n’arrive pas à le suivre. Il va trop vite. J’hallucine, c’est 9 ans après qu’il comprend enfin qu’il fallait passer aux urnes. Il essait même de se justifier que tout le monde était responsable de la transition comme un bébé de 4 ans qui sait à peine prononcer des phrases claires.
    Vous confiez l’avenir du pays entre les mains d’un tel personnage avec une telle mentalité ! C’est trop ! Je ne sais pas si j’en ris ou j’en pleure mais il faut se réveiller enfin ! Vous aimez vivre comme des zombies pendant toute votre vie ? (j’explique ma vision sur les zombies : quelqu’un qui ne sait pas distinguer du bien du mal. Qui épuisent les ressources sans se soucier de l’avenir. Et, ceux qui respirent et cela leur suffit amplement. Ex : les dahalo, les mpanendaka, les politiciens qui pratique cet art à la façon malagasy, les pauvres gens comme moi,…)
    Et, il y a en ici qui disent que Ravalo a fait des erreurs pendant son mandat donc, ils sous-entendent que Rajoelina a le droit de faire plus !

  13. Ssss, Rajoelina izany efa be no tsy ambakainy an! Saingy mbola maro an’isa no voasasany atidoha. 1) Marina fa nisy ny fiarahamitantana saingy RAJOELINA sy ny ekipany no NANJAKAZAKA sy NIBAROFO/NANO DIDIN’NY BESANDRY TETO e. 5 Taona tetezamita noho izy sy ny ekipany. Namotika firenena Rajoelina ary nanohy zany Rajao… 2) Raha mbola ny Frantsay no ifikirana dia tsisy firenena zanatany frantsay hotafavoaka zany eto e, sokafy ny maso (tsy hoe tsara ny firenena haf an)…, 3) Olon’i Frantsa Rajoelina ary fitaovana ihany hitsetsefana an’i Madagascar, 4) samy saribakolin’ny firenen-dehibe nefa reo reetr reo ka anjaran’i malagasy ny mandinika sy mahay mifidy

  14. Soyons sérieux, Ravalomanana a commis aussi des bétises et des grands erreurs. Finis les mensonges.

  15. Mazava tsara , indro tazako mamirapiratra ilay hoavy tena hiadananantsika Malagasy .
    Resy lahatra aho , ho tafita isika .
    Izay vao tena manana olona vanona sy vonona hampandroso isika .

  16. Pour ranjaril qui est tompony tany la vérité est dans l histoire.vous aviez tous Google apprend la vérité…

  17. Hita taratra ny fahavononany sy ny fitiavany hampandroso an’ity Firenena ity satria dia tsy mipetrapotsiny ny Président Rajoelina fa mandany ny androny sy ny fotoanany mihintsy mitety ny vazantany efatra mikaroka izay fomba rehetra mahasoa an’i Madagasikara ao anatin’ny fotoana fohy. Ny an’ireo kandida hafa kosa dia mifanipaka @ izany satria dia lany andro @ fanenjehan’olona sy fanaratsiana etsy sy eroa fotsiny. Mankasitraka ny Président Rajoelina fa tena hita sy tsapa ny finiavanao sy fitiavanao hampandroso ity Madagasikara ity sy ny Vahoaka Malagasy

  18. CE SERA LE CANDIDAT QUI PROMETTERAIT REVISION DE TOUS LES ACCORDS AVEC QMM ETC ET QUE 50% POUR MADA SANS OUBLIER LES GASY TOMPON’NY TANY BORNE OU PAS-PAS COMME PROMESSE JARDINS AMBOHIJATOVO-PROMET IMMUNITE A TOUT CRITIQUE COCERNANT NON EXECUTION PROMESSE ET ACCEPTER DEMISSION

  19. BIEN DIT POUR CHAMAILLERIE-ON VERRA LE 3NOV S’IL Y AURA RECONCILIATION<ANR A POURTANT BEAUCOUP DIT A PARIS ET RATSIRAKA AUSSI-ON VERRA APRES ELECTION SI ANR ARRETERA CGAMAILLERIE S'IL N'EST PAS ELU\MADA EST TRES EN ARRIERE FACE AU SENEGAL MADA EST RICHE IL FAUT ARRETER PRIORISATION ARGENT VAHINY ET PRIORISER OPERATEURS GASY RAY SY RENY

  20. Ah, finalement tu avoues qu’ils sont fort les « 12 » étudiants de Science Pô et les « 25 » – le fameux chiffre 25(!) – personnes des résaux sociaux (c’est vrai nous sommes les enfants du Super Dada 25 et surtout, nous sommes des millions: peuple Malagasy!)… et surtout n’oublie pas que ce ne sont pas les hommes de Ravalomanana qui ont fait les trafiques des bois de roses et tous les richesses nationaux, ils n’ont pas vendu le gisement de fer de Soalala aux damnés chinois, ils n’ont pas fait main basse sur l’avion présidentiel, etc, etc…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.