Envoi de 330 bateaux de pêche : Le contenu de l’accord échappe à l’Ambassade de Chine

Lors du petit déjeuner de presse qui s’est tenu avant-hier au Palais d’Ambohitsorohitra, le président de la République par intérim Rivo Rakotovao a été questionné sur le protocole d’accord signé entre une société chinoise et l’AMDP portant entre autres volets, sur l’envoi de 330 bateaux de pêche à Madagascar.

Nous avons posé hier la même question à l’Ambassade de la République Populaire de Chine qui est « surprise d’entendre des bruits relatifs à un projet d’envoi de 330 bateaux à Madagascar ». Et d’ajouter même que « le contenu dudit accord échappe à l’Ambassade comme aux autorités compétentes de Chine ». Le porte-parole de l’Ambassade d’expliquer qu’ « en matière de coopération économique avec l’étranger, le gouvernement chinois demande toujours aux entreprises et opérateurs chinois d’agir dans le respect du bien-fondé scientifique, du modèle commercial adapté, des soucis socio-économiques et environnementaux, de l’attitude des populations riveraines par rapport à leurs projets pour que le résultat de la coopération avec leurs partenaires locaux soit soutenable, durable, intégré dans la société du pays d’accueil, partagé par les parties prenantes et profitable aux populations locales ».

Coopération gagnant-gagnant. Se référant aux résolutions du 3e Sommet du Forum sur la Coopération Sino-Africaine (FOCSA) qui a eu lieu début septembre dernier à Beijing, le porte-parole de réitérer que « l’Ambassade reste convaincue que la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et l’Afrique en général, entre la Chine et Madagascar en particulier, portera des fruits concrets et tangibles au développement économique, au progrès social, au bonheur des peuples des deux parties ». En tout cas, a-t-il soutenu, « la Chine est prête à travailler avec tous les pays y compris Madagascar sur un pied d’égalité, dans un respect mutuel pour construire ensemble la paix du monde et la communauté du destin pour l’humanité ».

Propos recueillis par R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Et les Vezo en particulier, comme les Malgaches en général n’auront que les « tsakody » ( petits coquillages qui sortent de la vase en marrée basse) et les algues à mettre sous la dent.!

  2. Si cet accord s’avère exact, les chinois avides vont continuer à vider le poissonneux Canal du Mozambique et aussi le vaste Océan Indien. Coopérer avec la Chine et la Russie, ce n’est jamais « gagnant-gagnant » comme on dit.

Poster un commentaire