Diégo : « Duel » RIR-IEM

Jacaranda
Roland Ratsiraka face à une foule en liesse à Diégo.

Sans artistes de renom, Roland Iarovana Ratsiraka (RIR) a fait le plein à Diégo, la foule en liesse a scandé son nom et applaudi avec ferveur toutes les phrases de son discours, séparées par une animation propre à son programme éponyme RIR (Résultats et Impacts Rapides pour Madagascar) durant son intervention. Au menu, le délestage qui continue et les ruptures d’eau courante, l’annulation des vols directs sur la Réunion et enfin les routes Ambilobe-Vohémar et Ambanja-Diégo. RIR ne comprend pas pourquoi les deux routes initialement prévues et déjà signées par l’Union européenne seront finalement faites par les Chinois. « Voilà les raisons du retard, chaque fois,en changeant d’interlocuteur  on retarde les dossiers », disait RIR. Pour rappel, durant le mandat de RIR en tant que ministre des Travaux Publics (TP), ce dernier a réalisé les ponts de Betsiboka et Kamoro. A cet effet, il a eu les félicitations de la Banque mondiale durant le discours inaugural alors qu’il n’était plus aux TP. En outre, les partisans du candidat n°33 pensent qu’il y aurait un « duel » entre le projet de société de Roland Ratsiraka et celui de Andry Rajoelina.
Projet. Le candidat n°33 de constater également que le tourisme à Diégo va « mourir » et les jeunes seront toujours sans emploi si les délestages et coupures d’eau continuent. Il estime ainsi que l’aéroport, l’école Hôtelière et les usines de zone franche sont les projets urgents à réaliser afin de réduire le chômage et l’insécurité. Heureusement, l’arrrivée des paquebots augmenteront le nombre des visiteurs. Un projet que RIR tient à cœur, car il en a fait une vraie politique pour le développement du tourisme de croisière. Cela ramène des devises à l’État malgache et à la région.

Investir beaucoup. Notons que RIR avait conquis les régions de Diana et Sava lors du dernier scrutin. Voilà pourquoi Roland Ratsiraka a commencé son ouverture de campagne à Ambilobe. Il n’a pas manqué à cette occasion d’encourager la population et l’inciter à voter. Cette localité a aussi répondu présent pour accueillir le RIR qui, faut-il le rappeler, est basé sur trois piliers essentiels que sont l’agriculture avec un grand A, le tourisme, l’Etat de droit et la bonne gouvernance. C’est avec ces trois piliers que l’on pourra doubler les recettes et investir beaucoup plus dans l’éducation, la santé et les infrastructures. C’est la particularité du RIR ou « Résultats et Impacts Rapides pour Madagascar ». Un vrai boom économique tant rêvé et tellement attendu.

Recueillis par Dominique R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Resaka fampiesonana hatrany no ataon’ny mpanao politika Malagasy hatreto sauf Andry RAJOELINA zay efa tazana fa avy hatrany tonga de afaka manantateraka izay voalazany satria ohatra ny IEM dia efa ahitana ny fiara maro an’i IEM nitety an’i Madagasikara nanatitra ireo matériel sy ny fanampiana maro tsy voatanisa Fa ity RIR mbola tena nofinofy fotsiny tsy hita soritra hoe aiza ary no mba vava asa hoenti-manana izany, aiza ihany koa ny finiavana moa tsy efa ministry ny Travaux Publique ve i Roland RATSIRAKA ka lalàna taiza no namboarina sy tsy mampitaraina manerana ny Nosy raha tsy hilaza afa tsy Route National 2 Tanà-Toamasina ary Toamasina-Foul-pointe ao anatin’ny faritra misy azy daholo reo lalàna reo ka aiza izay finiavana tena hiasa hoan’ny vahoaka Malagasy sy Madagasikara?

  2. N’importe quoi! Ce sont tous des programmes « lol »
    … tout sauf du sérieux…

  3. Ny olona tonga mi-RIRe ihany no tonga mihinana nIEM.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.