HCC : La requête de 21 candidats déclarée irrecevable


La neutralité de la HCC est remise en question

Le rassemblement de 21 candidats n’a pas obtenu gain de cause auprès de la Haute Cour Constitutionnelle.

Par son Arrêt n°10-HCC/AR, le Juge constitutionnel a déclaré hier irrecevable la requête d’un rassemblement de 21 candidats à l’élection présidentielle du 07 novembre. La requête en question demande à la Haute Cour Constitutionnelle d’ordonner à la CENI de réexaminer la liste électorale afin d’y inscrire tous les omis, d’ordonner la publication des bureaux de vote réels dans chaque localité de Fokontany, la transformation de la Charte de bonne conduite en instrument légal assortie des sanctions astreignantes et  la prise des sanctions à l’encontre des candidats ayant commis des violations des dispositions constitutionnelles et légales. La réaction du rassemblement de 21 candidats n’a pas tardé. En effet, au cours du débat des candidats retransmis directement à la TVM et à la RNM depuis Nanisana, la candidate Fanirisoa Ernaivo a dénoncé l’absence de la neutralité de la HCC.

Irrégularités. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a laissé s’exprimer librement hier les 32 candidats à l’élection présidentielle du 07 novembre. Le débat a été retransmis directement par la TVM et la RNM mais qui a été interrompue sur ordre du gouvernement d’après un journaliste de la TVM  ayant présenté le Journal parlé de cette chaîne nationale après l’interruption. En fait, ils étaient 30 candidats à avoir été présents à ce débat. Deux ont été excusés. Quatre candidats n’ont pas répondu à l’invitation de la CENI dont Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina ,Jean Ravelonarivo et Jules Etienne. Le rendez-vous médiatique d’hier a permis aux 30 candidats présents à Nanisana de faire un grand déballage sur le processus électoral en cours. Un processus qui, selon eux, est entaché d’irrégularités et d’illégalités. Ils ont dénoncé le manque de neutralité du gouvernement et de la HCC, l’inégalité flagrante au niveau des moyens financiers des candidats, les anomalies dans la liste électorale et le manque de transparence sur les sources des financements de campagne de certains candidats.

Démission. Le Premier ministre Ntsay Christian, les membres du gouvernement concernés par le processus électoral et le  président de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) ont boycotté le débat, malgré l’invitation de la CENI. Ce boycott a été condamné hier par les 30 candidats présents à Nanisana. Une condamnation qui les a conduits à réclamer la démission du Premier ministre et de son gouvernement et à mettre en place une Cour Electorale Spéciale à la place de la HCC. Le report de l’élection du 07 novembre a été alors réclamé pour permettre la mise en place des nouvelles structures qui vont assurer la crédibilité de la prochaine élection. En tout cas, l’initiative du président de la CENI Me Hery Rakotomanana a été louable. Son initiative a permis de déceler les obstacles à la tenue d’une élection transparente, libre, crédible, juste et démocratique. Reste à savoir si le gouvernement qui a fixé la date de 07 novembre va tenir compte des doléances légitimes exprimées hier à Nanisana.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. il faut plus revenir en arriéré, c’est inutile d’ajourner la date de l’élection, il faut que les peules choisissent un président pour faire sortir Madagascar dans cette pauvreté très extrême.

  2. C’est normale si leurs demande à eux est irrecevable! Parce que c’est vraiment du n’importe quoi ce truc ! il fassent ça juste par peur !! Et les candidat qui n’a pas encore fait Pro la vous n’avez pas honte ! Quoi que vous fassiez cette élections aura lieu le 07 nov et on va voté point c’est tout ! et ne demandé pas si pourquoi vous n’avez même pas le un pour cent !

  3. la vie des malgaches sont en risque dans une nouvelle crise! une élection mal organisée comme sa a une grande impacte de chaque habitants

  4. Élections présidentielles :
    « Hold-up en bande organisée » !
    Voir le dossier :
    http://www.spartacus-madagascar.com/2018/10/elections-hold-up-fr.html

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.