Hery Rajaonarimampianina : De nouvelles stratégies pour combattre le phénomène Dahalo

Hery Rjaonarimampianina a conquis la population de Mahabo.

Le candidat N°12 continue son bonhomme de chemin. Ainsi, il s’est déplacé, hier, dans le district de Mahabo, dans le cadre de sa dix-septième journée de campagne. L’occasion de rencontrer la population du district, mais aussi des autres localités de la région de Menabe, une région riche de son patrimoine touristique et environnemental.

D’entrée de jeu, le candidat n°12 a déclaré que « du fait de la biodiversité exceptionnelle de la région de Menabe, ainsi que de ses ressources agricoles, les efforts entrepris pour son développement devront être poursuivis dans le respect de son cadre naturel ». De plus, le candidat N°12 Hery Rajaonarimampianina a souligné que de nouvelles stratégies en matière de sécurité publique seraient mises en place pour mieux combattre le phénomène Dahalo. Il a également assuré qu’il apporterait des solutions pérennes aux difficultés des paysans pour améliorer les rendements agricoles.

Mahabo impressionné par Hery Rjaonarimampianina

La clé. Il en est ainsi de la construction de barrages sur la rivière Dabaraha afin d’irriguer davantage de surfaces cultivables. « Les négociations avec les bailleurs de fonds sont en cours et nous disposerons d’ici peu du budget pour ce faire. Vous détenez la clé du développement de votre Région. Il vous suffira d’ouvrir la voie vers l’émergence en votant le 7 novembre prochain pour le candidat que vous estimez à même de poursuivre les actions de développement déjà entamées dans vos localités », a déclaré le candidat Hery Rajaonarimampianina à la population de Mahabo et de toute la région de Menabe.

Une foule en liesse a accueilli le candidat n°12 à Morondava.

Vie quotidienne. Ces constructions sont d’une importance vitale pour cette région, du fait qu’elles vont booster l’économie du pays en général et ce Faritra en particulier. Sans parler des autres réalisations dans cette région qui touchent de près la vie quotidienne de la population. A l’instar de ces différents déplacements à travers le pays, dans le cadre sa campagne électorale, le candidat n°12 n’a pas manqué d’expliquer les tenants et aboutissants de sa «vision Fisandratana » aux habitants de Mahabo. Un programme qui n’a pas laissé de marbre l’assistance.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Tsy mampatory fa mbola mitady hampihesona mba gaga aho na olona avy any amin’iny faritra iny no mbola hifidy anao tsy fantatrao angamba fa mpamboly ny ankamaroan’ireo vahoaka ao ireo kanefa ny olan’i Dabara aza tsy voavahinao tamin’ny fotoana nitondranao, maro tamin’ireo mpamboly ireo no tsy namboly vary afa-tsy indray isan-taona nefa ny tanimbarin’ireo mahazaka mamboly inefatra isan-taona na mahazo rano ara-dalana fa ny bizina vary amin’ny fanafarana avy any andafy ataon’ny tandapa no nimasoanao , de izany no nampahazo vahana ny asan’dahalo , veloma rangahy fa tsy mila anao intsony na i Menabe, na izaho no tamin’ny toeranao dia efa nanipy gant aho tsy nanao propagandy intsony fa maro amin’ny faritra eto Dago no tsy norahirahianao fa ny caprice-n’i Voahangy no nanahirana anao Bye bye fa amin’ny 2023 indray na mbola sahy eh!

  2. Alohan’ny hamono ny zanabahoaka dia tokony hapetraka ny fanontaniana hoe » fa maninona no misy foana ny dahalo? » Satria efa hatr@2e republique no nisy io ary hatr@ zao mbola tsy nahitana vahaolana.Tsy ny fandefasana miaramila hanenjika dahalo no vahaolana fa ny fitadiavana ireo mpamotsy ny omby halatra satria efa efa no nisy teto Dago ny blanchiment de zebu

  3. mialatsiny aminao aho Rajao fa teo enw tena tsitako mitsy ze tena nataonao ijerena ity tsy mapandry saina ny olona ity ka zao enw vao oe katsaka tsaramaso vonjobory; sa mapatory ny vahoaka ndray ve?

  4. avec la nouvelle technologie que Andry Rajoelina a elaborer qu’on peut mettre fin les « asan-dahalo »!efficace et avancée !

  5. La seule solution pour mettre fin au phénomène  » dahalo  » c’est d’interdire définitivement l’exportation de la viande bovine dans tout le territoire .
    C’est aussi simple que ça mais encore faudrait il avoir la volonté ou la possibilité de le faire car si ça a pris de telle ampleur c’est que beaucoup de ces dirigeants ont reçus des pots de vin de ces opérateurs économiques.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.