Hery Rajaonarimampianina : « DIANA et SAVA, pourvoyeurs de devises »

Toute une foule a accueilli Hery Rajaonarimampianina à Antsirananana.

Le candidat n°12 n’a pas chômé le week-end dernier. En effet, il s’est rendu à Toamasina pour rallier par la suite la Région SAVA et la région DIANA. Hery Rajaonarimampianina car il s’agit de lui, n’a pas manqué de rappeler les « Zava-bita » qu’il a réalisés dans ces différentes régions.

Pour la région Atsinanana, citons entre autres, le début des travaux d’extension du Port de Toamasina le 23 avril 2018. Le lancement de construction d’écoles primaires avec le gouvernement japonais. Construction en cours de 92 nouvelles salles dans 22 écoles avec des blocs sanitaires dans la région Atsinanana, parallèlement des réservoirs d’eau de pluie sont aussi en en construction. Toujours est-il que 13.800 élèves seront bénéficiaires. Dans tous les cas, pour ces deux régions, Hery Rajaonarimampianina est pour une économie prospère et pourvoyeurs de devises.

Antsiranana. Le candidat n°12 n’a pas perdu le Nord. « Antsiranana rime avec développement », c’est en ces termes que le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina s’est adressé à la population de cette ville capitale de la Région DIANA, venue nombreuse à son meeting de propagande d’hier. Les représentants de la population ont en effet retracé les réalisations de Hery Rajaonarimampianina et pour lesquelles, ils ont affirmé en être témoins tout en exprimant leurs vœux de pérennisation de ces efforts de développement. Il en est ainsi de la réhabilitation totale du tronçon de la RN6 entre Ambanja et Antsiranana, de la restauration et extension de l’hôpital Mère-Enfant d’Antsiranana, ou encore des projets d’adduction d’eau potable qui ont beaucoup amélioré les conditions de vie des villageois de nombreuses communes rurales. « Hery Rajaonarimampianina n’a jamais trahi sa parole et a toujours tenu ses promesses. Nous tenons à poursuivre les efforts de développement à ses côtés », ont clamé les habitants. Le candidat n°12, pour sa part, sans jamais prétendre à même de s’assurer du développement du pays de son propre chef, a toujours mis en valeur la complémentarité entre peuple et dirigeants dans toutes les actions de développement socio-économique. Et c’est ce qui fait son poids chez les habitants d’Antsiranana pour ces élections du 7 novembre prochain.

Marée humaine à Sambava pour voir et écouter le candidat n°12.

Antalaha. Le candidat n°12 Hery Rajaonarimampianina n’a pas laissé de côté la population de la Région SAVA. Dans le District d’Antalaha où il a entamé cette tournée de la Région SAVA en ce 28 octobre, il a été reçu par des milliers de gens qui tenaient à lui exprimer leurs reconnaissances d’avoir changé leur vie. Ils ont rappelé l’enrôlement de plus de 300 enseignants FRAM dans les rangs des fonctionnaires de la Direction Régionale de l’Education Nationale de SAVA, ou encore de la modernisation et de l’amélioration de la filière Vanille qui est l’une des filières porteuses de l’économie de SAVA et de tout Madagascar. Pour ces motifs, la population d’Antalaha a été unanime à s’assurer de la continuité en accordant, pour ce 7 novembre, leurs voix au candidat n°12.

Sambava. Le District de Sambava n’était pas à la traîne dans les actions de développement initiées par Hery Rajaonarimampianina et toute sa population a tenu à exprimer sa gratitude et son espoir, de vive voix, ce 28 octobre à l’occasion de la campagne du candidat n°12 dans cette localité. Antalaha est connu pour l’importance de ses potentialités agricoles dans ses filières Vanille, Café et Girofle. « A l’image de ces richesses économiques, le peuple de Sambava mérite également d’être riche et je ferai en sorte de parvenir à cet objectif », a déclaré le candidat n°12 à toute l’assistance de Sambava, en annonçant que les projets de continuité et d’amélioration de ces secteurs pourvoyeurs de devises sont portés dans sa Vision de développement et qu’il entend les continuer jusqu’à terme avec la contribution de la population. La balle est dans le camp des habitants des régions visitées.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Les Malgaches meurent de faim, c’est le seul pays sans guerre et qui est classé plus pauvre des pauvres à cause de tous ces dirigeants qui ne pensent qu’à eux . Pauvre de nous , on est maudit .

  2. j’espère que c’est encore une de ces blagues! Parce que si c’est pas le cas bien il rêve ce mec quoi! Les malagasy ne veut plus de lui ! Pour l’instant il ne convaincs personne vu que c’est lui qui a mené ce pays dan la m…de oui! et ça il a quelque semaine de cela! donc vas d’abord étudié du genre et reviens en 2030 et peut-être bien qu’on vas t’accepter mais non je crois pas on veut pas un souris !

  3. tsy mendrika ho filoha mihintsy fa tsy ampy fahamatorana na am resaka asa sy teny fapanantenana fa ra resaka sy fapanatenana pokaty dia loha laharana!!

  4. il est bon pour diriger une banque ou une entreprise familliale

  5. Sa volonté de soumettre à la politique de révolution actuelle n’est pas suffisante pour pousser le pays vers l’avant ou bien il n’avait pas se préparé pour diriger le pays ou bien il est bon dans une autre domaine.

  6. la partie nord de Madagascar est est connue par ces richesses naturelles telles que les bois de rose, vanille etc,il ont besoin d’un président qui est capable de développer les secteurs économiques, si on parle de la popularité, le candidata andry rajoelina est le plus connu et admirable dans la partie nord de Madagascar, il a des projets très convaincants mais pas des paroles en l’aire et irréalisable comme celui de rajaonarimampianina

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.