HCC : Contre la manipulation de l’opinion publique

« La Commission Electorale Nationale Indépendante arrête et publie les résultats provisoires dans un délai de sept (7) jours après l’envoi du dernier pli fermé par les Sections chargées du recensement matériel des votes ou l’établissement du procès-verbal de carence ». La HCC a rappelé hier ces dispositions de l’article 60 de la loi organique n°2018-009 relative à l’élection du Président de la République. Et de citer également l’article 61 qui ajoute que « La Haute Cour Constitutionnelle procède à la proclamation officielle des résultats définitifs dans un délai de neuf (9) jours à partir de la date de la publication des résultats provisoires par la Commission Electorale Nationale Indépendante ».

Retenue. Si le juge constitutionnel a invoqué ces deux articles, c’est pour signifier que « seules ces deux entités sont habilitées à publier et à proclamer les résultats de l’élection présidentielle, dont celui du premier tour ». Et d’inviter alors « les candidats, les partisans des candidats ainsi que les médias à faire preuve de prudence et de retenue, et à éviter de procéder à des manipulations en vue d’induire en erreur l’opinion publique ».

Recueillis par R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.