Diaspora : Il faudrait faire confiance à la HCC

Jacaranda

Les Malgaches résidant en France et en Europe, comme ceux vivant dans d’autres contrées, ne peuvent pas ne pas s’émouvoir d’une vive inquiétude devant le cours des évènements dans la Grande île.  Et c’est dans un sentiment de solidarité active tout autant que de communion de sentiments avec leurs compatriotes de l’intérieur qu’ils expriment ce qui suit, avec force de conviction et étant emplis de confiance dans l’accueil qui sera fait de leur présent appel de raison et du cœur.

Dernier recours. Cette diaspora pense ainsi que « personne ne saurait accepter qu’à nouveau Madagascar et les Malgaches vivent une nouvelle ère d’incertitudes et de ténèbres parce qu’on aurait raté l’occasion, par l’élection présidentielle qui vient d’avoir lieu, de connaître enfin une ouverture sur l’Espoir. Pour qu’il en soit ainsi, et pour que l’espérance à laquelle nous avons tous droit se réalise enfin, il est aussi urgent que vital que le dernier recours, celui de la sentence que la Haute Cour Constitutionnelle aura à prononcer, soit exempt de toute critique et ne génère aucune amertume ». Tout en soulignant au passage que « certes, sa tâche est lourde et sa responsabilité est historique, mais parce qu’il en est ainsi, il est précisément du devoir de chaque citoyen, où qu’il se trouve, de faire confiance à la HCC dans sa capacité à dire non seulement le Droit mais aussi à ouvrir un horizon de lumière afin que le peuple se reconnaisse dans le strict respect de son vote. Car, il est patent que la Commission Electorale Nationale Indépendante a lourdement failli à son rôle et a volontairement faussé le résultat de cette élection présidentielle de 2018.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Le problème à mes yeux de la diaspora est qu’elle est loin d’être impartiale. Il m’est tout à fait insupportable d’accepter qu’on fasse parti de cette diaspora qui soutient obligatoirement candidat X. C’est loin d’être le cas. C’est ce que nous appelons une diaspora silencieuse. Dans cette article vous mentionnez directement que le résultat est faussé. Alors revenant à tous les résultats des années d’avant où certains se déclaraient « élu » au 1er tour sans l’être. Là il y a jurisprudence.

  2. Ne mettez pas tous les malgaches residant à l’étranger favorable à votre cause. Soyez clairs, mettez vos noms ou vos appartenances politiques. Vous ne représentez pas tous les malgaches à l’étranger. Ne salissez pas les autres : apolitiques ou ceux qui n’adhèrent pas à votre opinion. Il se peut que vous n’êtes que 1 /100 des malgaches. Vous devez vous taire ou rentrer à Madagascar combattre votre idée.

  3. · Edit

    Dixit l’éditeur: « …Madagascar et les Malgaches vivent une nouvelle ère d’incertitudes et de ténèbres parce qu’on aurait raté l’occasion, par l’élection présidentielle qui vient d’avoir lieu, de connaître enfin une ouverture sur l’Espoir.  »
    « incertitudes et ténèbres » – j’étais ici pendant la transition, j’ai vu, j’ai vécu et j’ai connu ce que c’est. Cette fois-ci c’est dracula en personne qu’on veut sortir gagnant par « les urnes ».
    « élection présidentielle » : tricherie, magouille et foutaise, rien qu’à voir devant mon nom sur la liste électorale le nom de ma grand mère décédée en 2012 qui, hélas, ne se réveillera à jamais pour venir voter dans les bureaux de votes du lycée Rabeharivelo.
    « connaître enfin une ouverture sur l’Espoir » : qu’est ce qui fait vire tous ces imbéciles mal instruits appelés « peuple malgache ». Que dalle.
    Un grand lavage est plus que nécessaire, que de la pourriture partout, c’est le quotidien Malagasy.
    Les chinetoques se la coulent douce, ni vu, ni connu, or, terre, tortue, des jeunes femmes même.
    ON SE LAISSE FAIRE ET ON LAISSE ALLER. DES QUE JE BOUGE ON ME DÉNONCE PAR CE QUE J’INCITE A LA HAINE! BIG BULL SHIIIIIIIIT-BLOODY HELL!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.