Andry Rajoelina : Un pipeline d’eau potable de 225 km dans l’Androy

Le président Andry Rajoelina a choisi le Sud pour sa première sortie en province.

Face au « Kere » et à la sécheresse, le président Andry Rajoelina s’est rendu au chevet de la population du Sud.

Hier, le nouvel homme fort du pays a visité deux districts dans la Région Androy, à savoir Beloha Androy et Ampanihy. Il s’agit de son premier déplacement officiel après son accession au pouvoir après avoir remporté l’élection présidentielle de décembre dernier. Face à l’interminable situation de sècheresse, le manque d’eau et la malnutrition, la population du Grand Sud a soif de changement. En ce qui concerne Beloha Androy, la pluie ne tombe qu’une fois par an. Elle était tombée en septembre 2017, puis en décembre 2018. « Comme par enchantement, après l’élection d’Andry Rajoelina, nous avions eu une semaine de pluie », a témoigné un habitant de Beloha Centre.

86.000 bénéficiaires.  Pour sa part, le Chef de l’Etat a annoncé que « le temps de l’action est aujourd’hui venu » et cette visite marque le début de la prise en main du sort des plus démunis et des plus faibles. En effet, lors de cette descente dans le Sud, le nouveau Président a commencé la réalisation de ses promesses de campagne en annonçant l’instauration dès le mois d’avril prochain d’un nouveau pipeline de 225km. Un projet de grande envergure avec 86.000 bénéficiaires et dont l’objectif est de faciliter l’accès à l’eau potable pour lutter contre le « Kere ». Mais auparavant, l’Etat va doter de matériels de forage tous les fokontany du District de Beloha Androy.

Force spéciale. Face à l’épidémie de rougeole, des médecins seront dépêchés pendant 10 jours dans cette localité dès cette semaine afin d’offrir des soins médicaux gratuits à la population locale. Il serait également question d’installer un parc solaire dans le Sud pour éradiquer les problèmes de délestage. Lors de son passage à Ampanihy, le président Andry Rajoelina a déclaré qu’une Force d’Intervention Spéciale sera mise en place dans cette localité dès la semaine prochaine afin de renforcer la lutte contre la recrudescence de l’insécurité et contre les attaques des dahalo. Cette entité sera dotée de matériels aux normes tels que des hélicoptères, des véhicules tout terrain et des armes de pointe. District connu et reconnu comme étant une zone rouge en matière d’insécurité, Ampanihy sera donc le premier bénéficiaire de ce projet qui figurait parmi les promesses présidentielles.

RN10 – RN13. Pour le court terme, Andry Rajoelina a fait don de 57 tonnes de riz, 10 tonnes de légumineuses, 10 balles de 25 couvertures chacune, 500 marmites, 500 cuvettes, 500 sceaux, 15 tonnes de pattes alimentaires, 1000 assiettes et 1000 cuillères pour la population de Beloha Androy. Des dons de même nature pour la population d’Ampanihy. D’ici peu, un changement considérable sera constaté dans le Sud de Madagascar. C’est ce que promet le président Andry Rajoelina. Le Grand Sud ne sera plus une zone enclavée car les travaux de réhabilitation des routes nationales RN13 et RN10 débuteront incessamment. En ce qui concerne la RN13, le projet sera réalisé en collaboration avec de l’Union Européenne qui a déjà finalisé les études de mise en œuvre. Après le meeting de remerciement des électeurs à Beloha Androy, Andry Rajoelina a assisté à une rencontre avec les Partenaires Techniques et Financiers pour s’imprégner de la situation et de trouver ensemble des solutions pérennes aux problèmes de sècheresse et de la malnutrition. Le Grand Sud est la première zone où on rencontre la plus importante concentration d’intervenants humanitaires à Madagascar », a fait remarquer le président Andry Rajoelina qui a d’ailleurs rencontré hier les PTF ou Partenaires Techniques et Financiers.

Davis R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

12 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    rehabilitation? pour rn10 et surtout rn13, serait ce encore un terrassement ou pour une route goudronnée

  2. Brandon je vous dis que c’est un mythomane ce soit disant journaliste!

  3. Misy olona dia tsy azoko mihitsy. Asa na dia efa faly hankahala fotsiny fa tsy mba manana fijery objectif mihitsy fa dia mahita tenenina foana. Tsy mba mahay mankasitraka fa dia faly hanakiana foana.
    Fanahiniako atao amin’ny teny Malagasy ity satria dia Malagasy no miserasera eto.

  4. Sans blague !!!
    Je demande humblement à M. Davis R., le journaliste qui a écrit cet article, de faire une investigation digne de ce nom, dans les règles de l’art.
    A la connaissance de tout le monde, ce projet d’adduction d’eau dans le Sud est déjà terminé. Il ne reste qu’à l’inaugurer. Et c’est donc le Président actuel qui devra procéder à cette inauguration. C’est bien, mais il faudra bien préciser la durée des travaux avec la mention des dates de début et fin. Honnêteté intellectuelle et honnêteté tout court obligent !!!
    Surtout ne pas oublier d’informer les lecteurs de la suite des investigations !!!
    Merci Monsieur Davis.

  5. Visiblement, le présidant après quelque jour de prise de pouvoir a conclus des nombreuses planning à réaliser d’ici peu! Celà à commencer par la capital et va vers le sud, mais la construction routière dans le nord est une autre histoire!

  6. @tt
    On n’a pas besoin de CV pour bien faire. Que ne voit-on des chercheurs d’emplois présentant des CV « ronflants » et quand ils passent le test d’embauche,se trouvent parmi les « nuls »?

  7. La volonté du Président de la République Andry RAJOELINA doit éliminer la sècheresse, le manque d’eau, la malnutrition et l’insécurité dans tout Madagascar. Exceptionnelle en priorité la réalisation des projets (mise en place de nouveau pipeline de 225km) pour le région grand sud de la grande île

  8. vous êtes vraiment un homme digne de confiance, pour vous, il n’y a aucune attente pour la réalisation des projets et vous veillez très bien sur le peuple malgache

  9. déjà un bon point pour le président andry rajoelina, c’est la premier fois dans l’histoire de Madagascar,qu’un président a pris une initiative de résoudre le problème de l’eau dans la partie sud de Madagascar en installant une pipe Line, le développement est déjà en marche

  10. Beloka: je ne sais pas qu’est qu’il à avoir le journaliste dans cette article il ou elle ne fait que rédiger les nouveaux et de plus des vrai hein ! Pas comme Tia tanindrazana 24h mada chasse info et etc. du genre ! On t’oblige pas à lire si tu ne supporte pas le fait que Président Andry Rajoelina fasse sont travail et n’arrête pas d’après vos insulte ! à propos de cet pipeline d’eau potable de 225 km dans l’Androy U n grand remerciement à Monsieur le Président de La république Andry nirina rajoline de premier pour continuer le travail non fini par rajao du cause je sais pas quoi et du faites qu’il cesse pas de faire impossible pour que le peuple malgache ne manque plus de rien et pour tout faire pour nous sortir de cette crise

  11. Encore des bobards de ce faux journaliste à 1 sou ! Si au mois d’Avril rien ne se passe alors prépare tes bagages !!! kkkkk

  12. Vous faites une erreur d’appréciation, en écrivant que le district d’Ampanihy est « connu et reconnu comme une zone rouge en matière d’insécurité », car l’axe Ejeda-Ampanihy-Beloha-Tsihombe est le plus sûr de la RN10 (zéro attaque de dahalo dépuis belle lurette). N’étant pas en connaissance de causes sur le pourquoi du choix d’Ampanihy, j’aurais aimé qu’un endroit comme Betroka, à partir duquel on peut se déployer vers les zones rouges d’anosy, Androy, Atsimo Andrefana, Ihorombe, et plus ou moins les districts de Befotaka et Midongy de l’Atsimo Atsinana, serait idéal!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.