Andry Rajoelina : « Plus jamais de tuerie pour des raisons politiques »

Jacaranda
Les partisans de la Révolution orange se sont donné rendez-vous à Ambohitsorohitra.

Comme à l’accoutumée, les partisans de la Révolution orange de 2009 se sont donné  rendez-vous à Antaninarenina pour rendre hommage aux victimes.

7 février 2009 – 7 février 2019. Le 10e anniversaire de la tuerie d’Ambohitsorohitra a été commémoré hier. Comme à l’accoutumée, les partisans de la Révolution orange se sont donné  rendez-vous à Antaninarenina pour se remémorer ce massacre qui a fait 48 morts et plusieurs blessés, mais aussi et surtout pour exprimer leur soutien aux proches des victimes, dont bon nombre vivent encore avec les séquelles psychologiques causées par la perte d’un proche. A l’exemple de Solange qui a perdu son père lors de cette tuerie alors qu’elle n’avait que 13 ans à l’époque. Elle avait les larmes aux yeux en faisant un témoignage sur sa vie après la perte de son père. Grâce au soutien et aux encouragements du président Andry Rajoelina dont elle considère comme son second père, elle a réussi ses études et souhaite désormais apporter son savoir-faire dans la mise en œuvre des projets de développement inscrits dans l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar.

Hommage. Vers 10h, les personnalités du régime dirigés par le président Andry Rajoelina, le gouvernement Ntsay Christian, les familles et proches des victimes, ainsi que les leaders et les partisans du parti MAPAR ont déposé des gerbes de fleurs devant la stèle commémorative des victimes du 7 février à Antaninarenina. Une cérémonie très sobre a ensuite été organisée au Palais d’Ambohitsorohitra. Le « Iny lalana iny » a de nouveau retenti pour rendre hommage aux partisans de la Révolution orange qui ont lutté en 2009 pour réclamer la liberté. Les photos de toutes les victimes ont été exposées sur l’effigie d’un pigeon. Leurs noms, ainsi que ceux des blessés lors de ce triste évènement, ont également été cités un par un pour saluer leur patriotisme. Dans son discours, le président Andry Rajoelina a déclaré qu’ « on n’acceptera plus jamais la tuerie contre le peuple malgache pour des raisons politiques ». 10 ans après les faits, il est désormais temps de développer Madagascar. C’est la meilleure façon de rendre hommage aux victimes du 7 février 2009. « Tous les projets de développement qui n’ont pas été faits depuis l’indépendance, nous allons les réaliser en peu de temps », a martelé le Chef de l’Etat tout en sollicitant la confiance et le soutien du peuple malgache. Cette année, les autres formations politiques dont celles de l’opposition n’ont effectué aucune manifestation de commémoration du 10e  anniversaire de la tuerie du 7 février.

Davis R

Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. Mihezaka manadio tena amin’ilay akanjo fotsy

  2. Ingahy Ignace RAKOTO

    Ajanony io vava be io raha tsy te hahita raharaha ka haka rivotra eny Antanimora . Ny dossier 7 février efa eny amin’ny haute cour de justice ka tsy hafa-maina ilay Ravalomanana mpamono olona !

  3. Très bonne décision sur l’élocution par le président de la république Andry Rajoelina, la déclaration qu’on n’acceptera plus jamais la tuerie contre le peuple malgache pour des raisons politiques à Madagascar

  4. Nous vivons dans le monde civilisé aujourd’hui en ayant respecté le droit fondamental de l’homme! C’est triste de voir qu’un bâtiment vide est trop important par rapport à la vie de centaine de miliés de gens!

  5. EEEEeE ny nenina tsy mba any aloha fa aty aoriana mandrakariva, anga moa ve raha tsy nentina teny Ambohitsorohitra ny olona dia tsy via ve ilay TOLONA e na REVOLUTION ORANGE zay naonganam-panjakana iny e???????????????????????????????????????
    Vonoan’olona niniana natao iny hahazoana FITONDRANA . ka dia tena notadiavina ankitsi-rano iny vono olona mahatsiravina iny . Alefaso ho baben-dRavalo irery ny TSINY , nefa tsy I RAVALO na oviana na oviana no hibaby ny TSINY fa ianareo mahay miteny sy mandahatra sy avo vava satria anareo ilay MICRO ka dia mitenena izay tianareo ho tenenina, ianareo nilaza fa tsy tokony ho lazaina ny lasa fa ny ho avy iahany koa dia hita fa miampangatena ianareo , aza disoina ny TANTARA e lazao ny tena zava.nisy fa asa afempenina.
    NY MARINA TSY MAINTSY HIPOITRA ary efa mipoitra tsikelikely , io koa moa mandoro raha fonosina fa toy ny vain’afo koa. Tsy matory ireo maty rehetra fa miasa mangina , ka tsy vitan’ny voninkazo sy vavaka izany …..fa…..asa fanonerana sy fibebahana marina . Aoka IANAO HIBABOKA dia voavela ny HELOKAO…….????????

  6. une bonne élocution par le président de la république,il ne faut plus tuer les malagasy qui réclame sa liberté , l’état doit être attentif envers les peuples.c’est le comportement qu’il doit en avoir.mettre et résoudre les problèmes sur table comme des personnes civilisées mais pas par force

  7. mampalahelo ireo maty natao sorona !

  8. Asa fa tsy fisehosehona lava e ! Tondradrano , fihotsahantany, làlana tapatapaka, dahalo, délestage, rano maloto ,sns.sns efa mihinan’IEMsahady ny vahoaka ! kkkk

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.