Union européenne : 19 milliards d’ariary pour la société civile

Jacaranda

Elle estime que cette approche participative et de partenariat, basée sur la promotion des droits humains et du genre est essentielle pour contribuer à un développement local et social inclusif.

L’Union européenne a procédé, hier, à Ankorondrano, à la signature de 11 contrats de subvention avec des autorités locales et des organisations de la société civile. Ces différentes entités ont été sélectionnées pour bénéficier de subventions d’un montant total de 4.735.387 euros à leurs projets, soit 19 milliards d’ariary pour cofinancer la mise en œuvre de leurs actions à Madagascar. Cette subvention  de l’Union européenne s’inscrit dans le cadre du programme thématique d’appui aux organisations de la société civile et aux autorités locales de l’initiative européenne pour la démocratie et les droits de l’homme.

Développement. Les bénéficiaires de cette subvention sont l’association  « Médecins du monde », « Assocazione Reggio Tergio Mondo », « Capacity-building for communitites », « End Child Prostitution », « Child pornography and trafficking of children for sexual purposes », « Kolo Zaza Malagasy », « Louvain coopération », « Sos villages d’enfants Madagascar », « Grand Est solidarités et coopération pour le développement avec l’organisme public de coopération intercommunale Volamena », région Nouvelle-Aquitaine avec la région d’Itasy, commune rurale d’Ampitatafika et « Transparency international-initiative Madagascar ». Bien que différentes mais complémentaires, les activités des bénéficiaires des subventions sont construites sur le partenariat et le renforcement mutuel de capacités entre les organisations de la société civile, les autorités locales et nationales. Les domaines d’intervention dans lesquels les projets seront mis en œuvre portent sur l’amélioration des services de base notamment l’éducation et la santé, la promotion de l’égalité femme-homme et des droits des enfants ainsi que le renforcement de la gouvernance locale.

Subvention. Lors de son intervention, l’ambassadeur de l’Union  européenne à Madagascar, Giovanni Di Girolamo, a déclaré que « l’Union européenne est très présente à Madagascar notamment avec l’observation électorale et les droits de l’homme ». Il n’a pas manqué également de parler de l’égalité hommes et femmes et la protection des enfants. A l’endroit des bénéficiaires de cette subvention, l’ambassadeur a reconnu que le contexte est difficile et complexe, vu les conditions de vie de la population. Notons qu’au cours de la signature du contrat, chaque bénéficiaire a donné un bref aperçu de ses projets.

Dominique R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.