Andry Rajoelina à Addis Abeba : « Madagascar compte reprendre sa place en Afrique »

Jacaranda
Le Président Andry Rajoelina salué par ses pairs africains.

Le président Andry Rajoelina est actuellement à Addis Abeba pour assister au 32e Sommet de l’Union Africaine du 10 au 11 février 2019. Il s’agit de la première sortie officielle du Président de la République malgache  depuis son accession à la magistrature suprême.

Le thème général du sommet pour cette année 2019 est « Réfugiés, rapatriés et personnes déplacées : vers des solutions durables aux déplacements forcés en Afrique ».

Lors de son discours à ce 32e Sommet de l’Union africaine, le chef de l’Etat malgache a notamment déclaré «…comme une grande partie des pays africains, l’année prochaine, Madagascar fêtera ses 60 ans d’indépendance. Dans la vie d’un homme, ce serait le moment de cueillir les fruits des années de  labeur. Pourtant, aujourd’hui, aux abords de cette célébration, Madagascar fait le bilan. Et la rétrospective des accomplis et des acquis laisse perplexe face au constat de pauvreté et de  dépendance dans lesquelles nous vivons. Vous n’êtes pas sans savoir que Madagascar vient de passer un cap décisif dans son histoire et surtout pour son avenir en ayant vécu une alternance démocratique pacifique. Les Malgaches  ont gagné en maturité politique. Je tiens à remercier ici l’Union Africaine pour son soutien et son accompagnement tout au long du processus électoral ».

Vision. Il a tenu d’ailleurs à rappeler qu’ « en 2013, pour l’intérêt supérieur de la nation et afin d’éviter tout risque d’affrontement populaire, j’avais choisi la voix de la sagesse en n’ayant pas participé à l’élection présidentielle. Mais aujourd’hui, en m’accordant leur confiance, le peuple malgache  a choisi non seulement un jeune leader mais surtout une vision, un projet, un programme qui s’est transformé en convention rassemblant tout un peuple pour rattraper le retard de développement de Madagascar. En somme, les Malgaches  ont cristallisé dans leur vote leur volonté de changer le cours de l’histoire de la Grande-Ile ».

Paradoxe. Il estime ainsi qu’« à travers ce nouveau tournant de son histoire politique, économique et sociale, Madagascar compte bien reprendre sa place sur le continent africain et décrier le cruel paradoxe dont l’Afrique est victime : celui d’être si riche et pourtant si pauvre à la fois. En effet, pensez-vous qu’il est normal et acceptable que 50% des gisements mondiaux d’or se trouvent sur le continent Africain, alors que nous ne possédons aucune réserve d’or ? ».

Recueillis par Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

4 Comments - Write a Comment

  1. Dans le cadre de l’amélioration dans un secteur politique aussi bien qu’économique! Madagascar ose relever le défit d’être à la tête de l’Afrique! C’est une belle opportunité pour Madagascar de s’exprimer et de mettre des échanges panafricaines pour voir claire les différents facteurs de blocage!

  2. inouna fa itondra faatsarana oantsika ty fihaonana nalehan’ny filoha ty, ary satri izy efa ita amn faamaizan apandroso an Madagasikara de tsy mikely soroka mitsy am fampandehanan draharaha aingana sady matotra

  3. tafapetraka amin’ny toearana maha izy avy madagasikara satria , ny vondrona frikanina dia nidera ny malagasy tamin’ny fanantanterahina fifidianana anaty filaminana sy manaja ny demokrasia, ny hirariahana dia hitraka amin’izay fa tsy handolaka intsony madagasikara

  4. Il le fera et y arrivera!! Peut importe les obstacles ainsi que les moqueries rabaissement et autre de la même sorte ! il avance et finira ce qu’il à commencé ! Madagascar un pays modèle d’Afrique d’Ici quelque année !

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.